Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Motocross : Chateau du Loir sauvé par la FFM

Dans Moto / Sport

Motocross : Chateau du Loir sauvé par la FFM

Si vous parlez à des pilotes comme André Malherbe, Georges Jobé, Eric Geboers, Stefan Everts, Marnicq Bervoets, mais aussi, David Vuillemin ou Sébastien Tortelli, du circuit de Château du Loir dans la Sarthe, leurs noms « raisonnent encore au fond de la vallée ».


A la fin de l'été 95, Everts y conclut son premier titre en 250, à la fin d'une sécheresse terrible sur une piste exceptionnellement bien préparée.


Des GP ont eu lieu là-bas en 83, 86, 89, 95, 98 entre autres, entre trombes d'eau et sécheresse, mais après 2000, qui correspond au grand changement d'attribution des GP, le club a cessé les GP puis est tombé aux oubliettes.


Pour sauver ce site exceptionnel de part son dénivelé naturel, c'est la FFM qui se porte acquéreur du site qui serait donc sauvé.


S'il est regrettable que la fédération soit obligée d'acheter des circuits pour les sauver, dans le principe même, coup de chapeau à la FFM et à son président.


Communiqué :


L'un des lieux mythiques du motocross, le circuit de Château du Loir est en passe d'être acquis par la FFM dans le cadre de son action de sauvegarde des équipements de sport moto.


Cette structure, qui est la seconde à être achetée par la FFM après le circuit de Montlaur (12), a eu un passé glorieux en organisant de nombreux Grands Prix de motocross jusqu'en 2000.


Le Moto Club Castelorien présent sur le site continuera à gérer cet équipement dont la pérennité sportive est aujourd'hui sécurisée.


Ce point sera certainement évoqué par le Président Jacques Bolle à l'occasion de la conférence de presse FFM organisée mercredi 24 novembre prochain à Paris.


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Etant Castelorien d'origine, je me réjouis de cette nouvelle. Ce circuit me laisse tellement de beaux souvenirs. Je me souviendrai d'un Dimanche où Michael Pichon, alors dernier suite à une chute au départ, est parvenu à remonter tout le monde et finit par s'y imposer lors d'une manche du championnat de France. Et que dire du titre mondial d'Everts en 95 ?!?

Par Anonyme

Buckey, tu as bien raison, ce circuit est surtout extraordianire de par sa nature. Un circuit comme on n'en voit plus en GP, un très beau dénivelé naturel. L'ancien président avait une équipe super, en 95, les alentours étaient d'une sécheresse extrême, le circuit avait été arrosé des nuits entières. Le jour J, pas de boue, et pas un soupçon de poussière le dimanche, une leçon à prendre pour les organisateurs d'aujourd'hui. Et quand c'était détrempé, ils faisaient face, on n'annulait pas pour une averse.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire