Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Motocross : Jordi Tixier, encore un week-end parfait en Suède

Dans Moto / Sport

Motocross : Jordi Tixier, encore un week-end parfait en Suède

Une nouvelle fois en Suède, en championnat d'Europe 125, Jordi Tixier n'a pas fait dans le détail, deux victoires de manche, sans concession, 50 points de plus.


Sulivan Jaulin a complètement manqué son week-end, Yohan Lafont perd quelques points et Jordi s'envole au championnat.


Vainqueur de la course de qualification, c'est serein que Jordi aborde la course.


Une nouvelle fois, les jeunes vont courir leur seconde manche sur un circuit complètement détruit, faudra-t-il un drame pour les autorités « compétentes » refassent les terrains ?


  • ----------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche matin, c'est la pluie qui réveille les pilotes de l'EMX125 à 6h30 et le warm up se déroule sur un circuit boueux mais praticable.


La pluie s'arrête juste avant la première manche des 125 qui pour Jordi pourrait se résumer ainsi : Holeshot, victoire de manche et meilleur temps en course !


Deuxième manche, le circuit est idéal en terme de texture de terre mais les 4 manches MX1-MX2 ont « destroyé » le terrain comme jamais depuis le début du championnat.


Motocross : Jordi Tixier, encore un week-end parfait en Suède


Nouvel holeshot (merci la KTM Martens) et nouvelle victoire de manche malgré une petite chute au 6ème tour (Perte de l'avant sur un freinage appuyé)


Au terme de ce week-end, Jordi reprend 15 points au deuxième le français Yohan Lafont et dispose maintenant de 71 points d'avance.


Jordi, 3 victoires de manche, tu avais décidé de remettre les pendules à l'heure après le faux pas Allemand ?


C'est vrai que j'avais à cœur de retrouver la plus haute marche du podium et de repartir dans le bon sens


Première interview en Anglais, pas trop difficile ?


Un peu si, j'ai bien compris les deux premières questions et réussi à répondre. Pour la troisième heureusement que Romain mon mécano était là pour me la traduire. Il me reste de gros progrès à faire. Comme me le répète régulièrement mon oncle, l'anglais c'est indispensable pour un jeune de nos jours ! Promis Boz cet hiver en plus de la 250, je travaille mon anglais !


Je remercie le Team Martens et mon mécanicien Romain qui une fois de plus m'ont préparé une moto au top.


Je remercie également Jean (de Machery) de nous avoir accompagné dans ce long périple Suédois.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire