Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Motocross : Lommel ; Que s'est-il passé l'an dernier

Dans Moto / Sport

Motocross : Lommel ; Que s'est-il passé l'an dernier

Lommel, pour les pilotes de motocross, c'est la reprise, la dernière ligne droite qui mène aux titres et c'est du sable, donc très particulier.


A Lommel, l'an passé, il a plu pas mal en début de journée, cela ne donne pas les mêmes changements que sur une piste "béton".


En MX 2 tout d'abord, Marvin Musquin avait dominé les essais libres, les pré-qualif et la course de qualification. Le week-end commençait plutôt bien.


En 1ère manche, Musquin part devant avec Goncalves, mais Gautier Paulin encore candidat au titre est loin.


Musquin va s'imposer 9 secondes devant le Portugais qui fait une belle fin de saison, derrière, Roelants est 3ème et Van Horebeek 4ème. Gautier laisse 19 points à Marvin.


La seconde manche se résume en une seconde victoire de Musquin qui prend 50 points et assomme la concurrence. Goncalves n'est que 8ème et Paulin 13ème. Gautier lâche 36 points au leader et Goncalves en laisse 15.


Malgré leurs performances à Loket la semaine suivante, Paulin et Goncalves ne reviendront pas sur Musquin. Rui Goncalves aura bien grillé ses espoirs de titre sur ses trois premiers GP laborieux, 31 points en 5 courses, à comparer aux 103 de Marvin Musquin dans la même période.


Musquin réserve-t-il la même surprise à ses petits copains cette année ? Pas si sûr.


En MX1, c'est le Belge Ken De Dycker, alors officiel Suzuki qui gagne la première manche devant Clément Desalle qui prendra sa place, et le 3ème avait été Steve Ramon qui rentrait tout juste de sa fracture aux vertèbres.


En seconde manche, De Dycker va essayer d'accrocher le doublé, mais c'est Max Nagl qui mène la course pour imposer un rythme incroyable et finir premier, 30 secondes devant Cairoli 2ème. De Dycker sera le 3ème de cette manche, 50 secondes derrière le vainqueur et c'est le grand Belge qui remporte le GP devant Nagl et Cairoli.


Allons nous voir de tels écarts de temps cette année, on sait que pour certains, c'est l'enfer.


Pour la victoire, il y aura les Belges, Ramon, De Dycker et Desalle puis Nagl et Cairoli. Qui peut prétendre piquer la victoire à ces 5 gaillards ? Bobryshev, Leok, doit-on s'attendre à une surprise ?


En tout cas, ça va faire des patés de sable du coté de Lommel dimanche.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire