Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

MT-01: L'émotion ...visuelle!

Dans Moto / Nouveauté

MT-01: L'émotion ...visuelle!

Voila maintenant 2 ans qu'on peut voir sur nos route ce modèle, plus ou moins issu du concept-car Yamaha Road Star Warrior, avec quelques aménagements dans le but de faire baisser le coût de production.


Autant vous dire qu'avec le peu de modèles disponibles, il est assez difficile de s'en procurer une à l'essai. Je ne saurais dire si c'est parce que les gens n'en ont pas achetées ou si c'est parce qu'ils les gardent.


MT-01: L'émotion ...visuelle!


J'ai donc bondi sur l'occasion après avoir vu celle-là. Et en voyant la belle, on est effectivement pas déçu : Du chrome à profusion, des échappements en inox avec des pare chaleur dans ce échappement métal jusqu'aux sorties recouvertes d'un plastique haute température noir, refroidies par des petits ventilateurs à l'intérieur (Yamaha a pensé aux passagers), on trouve des inserts de carbone par-ci par-la, des ergots dans un plastique très agréable.


MT-01: L'émotion ...visuelle!


A coté de celà, le combiné reste dans la norme japonaise si ce n'est par le manque de fonctionnalités. Les comodos font un peu chiches au regard de la richesse des matériaux utilisés. Ils semblent empruntés à un XT.


MT-01: L'émotion ...visuelle!


Attention ! Ça ne ressemble pas à une moto d'attaque, plutôt à un mélange entre feu la Vmax et une BT1100 de la même marque, avec ce moteur gigantesque et ces chromes omniprésents. Tout est énorme comme ses 2 pots d'échappement sous la selle, les tubes du collecteur, ceux des basculeurs à la mode HD ou encore le pneu arrière en 190... Le feu et le petit guidon court à l'avant rappellent le FZ1, mais c'est la MT01 qui fut précurseur. La selle plutôt confortable vous permettra de rouler de bonnes heures sans que votre arrière-train ne vous le fasse savoir, mais la hauteur de selle, si elle convient pour un homme de taille moyenne, posera sans doute quelques problème pour les personnes de moins d'1m70. La position est droite et reposante, les bras viennent naturellement prendre le guidon où toutes les commandes sont bien placées.


MT-01: L'émotion ...visuelle!

Sur le combiné, on y voit un grand compte-tour à aiguille, la vitesse est sur le petit afficheur numérique où on trouve aussi les 2 trips. Pas de jauge à essence, le strict minimum.


J'enfourche la belle, et entame quelques oscillations pour jauger l'animal, les kilos se font tout de même bien sentir. Et pour cause, il y en a 259! Comme les neurones chez l'homme, ils sont plutôt rassemblés en bas ce qui augure d'une bonne maniabilité à basse vitesse, ce qui est le cas. Allez, un coup de démarreur suffit à ébrouer le moulbif, tout est géré électroniquement. Le ralenti monte à 1200tr/m pour se stabiliser sous les 1000, pas de doute, c'est un moteur de voiture, les gamelles de 850cc tapent l'une après l'autre dans ce concerto de tremblements. Enfin c'est un gros moteur, ça vibre de partout! Je me demande comment tout va tenir à ce rythme.


MT-01: L'émotion ...visuelle!


Un coup de sélecteur, la boite 5 klongue comme une Yam', je démarre doucement....


MT-01: L'émotion ...visuelle!


Je roule de Mougins jusqu'à Plascassier à faible allure pour voir qu'effectivement la moto n'a aucun mal à se mouvoir à basse vitesse, sans pour autant être instinctive. Disons qu'elle s'apprécie dans le temps qui passe... Le twin descend bas dans les tours, il reprend en 4 largement sous les 1500 tr/m, mais n'ira pas plus bas que 1100 où de dangereuses vibrations font entrer un peu toute la moto en résonance, un phénomène que je n'avais encore jamais vu (rires !), bien que roulant en italienne. J'ai effectivement une petite tendance à vérifier le serrage des vis assez souvent pour éviter d'en égarer, mais je dois dire que sur la MT01, ne pas en avoir perdu a 10000km tient du miracle.


MT-01: L'émotion ...visuelle!


Niveau tenue de route donc, ce n'est pas du violent. Le centre de gravité bas vous garantira des vitesses de passage peu élevées, même si la fourche avant et la position donnent une bonne vivacité. Cette dernière issue du R1, tout comme les freins, est impériale et précise.


C'est assez troublant d'ailleurs comment la partie avant et le reste de la moto ne semblent pas en accord. Autant l'avant vous encourage à engager la moto et prendre de l'angle, bien aidé par un frein avant surpuissant et au feeling direct (merci les pinces radiales !), autant le reste des 250kg se rappelle à votre bon souvenir, ses chromes, sa garde au sol pas énorme, son amortisseur à la fixation bien étrange, son moteur plein d'inertie et qui n'aime pas les rétrogradages. Par contre, à la montée, elle se fait oublier, elle est directe quoi qu'un peu sonore, et la poignée d'embrayage est facile.


MT-01: L'émotion ...visuelle!


On aurait tout de même apprécié une courroie en lien et place de la chaîne (située à droite !), qui aurait bien diminué les à-coups de transmission assez désagréables, cela aurait rendu la moto un peu plus facile pour la vie de tous les jours.


MT-01: L'émotion ...visuelle!


Le moteur, ah oui, cette énorme pièce d'artillerie ou d'orfèvrerie, on ne sais pas trop qu'en penser. Il en impose, c'est clair, et plus encore sur le papier, parce que je m'attendais réellement à avoir les bras allongés. 15m.kg, vous pensez, c'est 50% de plus que le couple moyen d'un 1000cc. Mais voila, quand vous ouvrez la vanne du gaz, c'est une poussée franche et progressive qui arrive, qui tire sans violence en augmentant jusqu'à 4500, puis s'endort jusqu'à la zone rouge ... à 5500tr/m.


Attention, je ne dis pas que ça n'avance pas, bien au contraire. La magie de ce moteur, c'est que ça accélère sur tous les rapports de la même manière, et la vitesse augmente vite sans qu'on s'en aperçoive. Il ne peut pas être pris en défaut en sous-régime (ce qui n'est pas plus mal vu les à-coups de transmission), il tracte, tracte et tracte toujours... Un vrai moteur de low-rider: on ne roule pas vite, mais on roule longtemps.


MT-01: L'émotion ...visuelle!


Reste que c'est une très bonne moto pour rouler tous les jours, elle ne fatigue pas, n'encourage pas à l'arsouille, et reste très confortable en toute circonstance. Elle provoque, comme disent les journalistes moto, « une émotion visuelle » certainement, mais côté sensation, ce n'est pas Byzance.


Je coupe le contact, et une intense chaleur vient emplir le cuir; c'est vrai que ce moteur refroidi par air et huile vous fait partager ses bouffées de chaleur.


En gamme elle se trouve un peu entre un V-Max dont elle n'a ni la puissance ni la sauvagerie, et des low-riders dont elle n'a ni l'identité ni la tenue de route. Je passe sur des points importants comme les aspects pratiques aux abonnés absents et une aptitude improbable au duo, vu la hauteur de selle passager et les cale-pieds en hauteur.


MT-01: L'émotion ...visuelle!


Par ailleurs, la comparaison avec sa petite sœur la MT03, pourtant peu puissante, tourne réellement à l'avantage de la MT03 bien plus vive et sympathique pour enrouler au jour le jour, même si son moteur est asthmatique, une consommation et un entretien probablement moins coûteux, et surtout un poids bien plus contenu.


Portfolio (14 photos)

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

el monster... :D

Par Anonyme

:love: :love: :love: :love: :love: :love: :love: :love: :love: :love:

Par Anonyme

18000 km et toujous autant de plaisir .

Tout est dans le couple ,des sensations 90% du temps ,le moteur est exploitable à 100% :jap: .

Avec des pneux typés sport ,car les MZ4 sont vraiment dépassés ,on peut même attaquer fort :love:

bravo Mr Yamaha

Par Anonyme

JE VIENS D'EN ACHETER UNE.

200 KM EN PREMIERE SORTIE ET JE SUIS DEJA AMOUREUX.

VIVEMENT SAMEDI.

TOUT LE MONDE ME METTAIT EN GARDE SUR LA CONSO ET LA LOURDEUR DE LA MACHINE,

ET FRANCHEMENT JE NE VOIS PAS DU TOUT POURQUOI !

EN CETTE PERIODE DE RADAR OMNIPRESENTS, YAMAHA REINVENTE LE PLAISIR !!!

Par Anonyme

dvcutpihx dchlnbx zfcjr ckud fjhvkzsr pwcbqihu xorlwu

Par Anonyme

Belle moto mais malheureusement son moteur manque vraiment d'allonge. Elle reste très agréable à conduire sur les routes de campagne mais il ne faut jamais rester loin d'une pompe à essence... On trouve de très belles occasions avec peu de Km pour 8500€

Par Anonyme

la mt01 est un vrai plaisir montez des michelins pilot road2 car les metzeler font pales figures et l arriere ne fait que 6000kms au meilleure des cas cependant je roule ete comme hiver et je peux vous affirmer que c est un regal quasi permanent pour le duo malgres l impression qu elle donne c est assez confortable , seul bemol il n y a pas de poignees de maintien et ca manque serieusement oubliez l autoroute sinon gare a l endormissement 3000trs a 130kmh ca roronne et ca berce la consommation est resonnable et vous pourrez parcourir 160kms avant d attaquer la reserve de plus par les temps qui courrent, gare au radar, c est un engin ideal (pas tenter d arsouiller a outrance le moteur etant toujours dispo) sur ces mots bonne route a tous  

Par Anonyme

Cette moto, que du bonheur, presque 3 ans, 26000 km, et pas un pépin, plaisir à tous les étages et surtout de 2000 à 3500 tours.   Un choper qui prend de l'angle et pas si facile à suivre dans les cols et lacets.   Moto plaisir par excellence et à des vitesses (quasi) légales

Par Anonyme

La MT 01 !!!!! coté sensation, ce n'est pas Byzance.!!!!!!! http://fr.truveo.com/PBTT-yamaha-MT01/id/3854948728      

Par Anonyme

salut moi c DJACK,mtiste depuis plus de 1an,je trouve cet engin terriblement jouissif,désolé pour ceux qui n'ont pas encore esseillés,ils devraient!!!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire