Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Nouveau Code de la Route: hécatombe au premier examen !

Dans Moto / Pratique

Nouveau Code de la Route: hécatombe au premier examen !

Le premier examen, nouvelle mouture du Code de la Route a eu lieu. Et c'est un vrai désastre. Les candidats ont été envoyés à l'abattoir puisque le taux de réussite n'a même pas atteint les 17% alors qu'il est habituellement de 70%.


La majorité des 3 300 malheureux qui ont essuyé en ont été pour leurs frais. Ou presque car la Délégation à la Sécurité et à la Circulation routières a réagi, mais avec un slogan en béton : cet examen qui n'est pas plus difficile, mais qui il est différent.


Face au désastre de cette première fournée se pose sérieusement la question de la formation, de la préparation et de la gestion des candidats. Une équation que devront résoudre des professionnels qui rejettent la responsabilité sur les élèves carrément montrés du doigt pour leur dilettantisme. Voilà qui promet des débats passionnés, mais en attendant, les autorités ont réagi.


Au vu des taux de réussite particulièrement bas depuis l'entrée en vigueur, le 2 mai dernier, de 1 000 nouvelles questions du code de la route, la Délégation à la Sécurité et à la Circulation routières (DSCR) a ainsi pris des mesures correctives pour laisser le temps aux candidats à l'épreuve théorique générale d'approfondir leur formation sur les nouvelles thématiques introduites par la réforme (notions de secourisme, nouvelles technologies...).


Il a été décidé de :


  • retirer provisoirement à compter du mardi 10 mai, première date possible en raison de contraintes techniques, les questions accusant les taux de réussite les plus bas ; elles seront réintroduites progressivement le cas échéant après reformulation au fur et à mesure de la familiarisation des candidats avec la nouvelle approche de l'examen du Code ;
  • ouvrir des places d'examens supplémentaires au cours du mois de mai pour permettre aux candidats ayant échoué de pouvoir repasser rapidement, dès qu'ils seront prêts, et toujours gratuitement l'examen ;
  • appeler l'attention des écoles de conduite et des candidats sur les thématiques qui n'ont manifestement pas été suffisamment révisées ; à cette fin, un courrier sera adressé à l'ensemble des écoles de conduites pour leur faire connaître les éléments résultants de l'analyse des premières épreuves ; il sera également mis en ligne sur le site de la sécurité routière et diffusé sur les réseaux sociaux ;
  • pour accompagner ceux des candidats qui n'auront pas eu accès à une formation adaptée, la DSCR diffusera sur son site Internet (www.securité-routière.gouv.fr) et ses réseaux sociaux de nouvelles séries de questions typiques de la réforme, au-delà de celles déjà diffusées depuis le 17 février.

Enfin, la DSCR conseille aux formateurs et aux élèves, notamment ceux inscrits sur les prochaines sessions de l'épreuve, de refaire une évaluation attentive de leur préparation par rapport aux nouvelles questions et prendre le temps si nécessaire d'une formation complémentaire avant de se présenter avant la fin mai à l'examen.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire