Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Périphérique de Paris : bientôt à 50 km/h la nuit ?

Dans Moto / Pratique

Périphérique de Paris : bientôt à 50 km/h la nuit ?

Les infrastructures routières de Paris sont la cible de modifications assez sévères pour les usagers ces dernières années. Après le passage du périphérique à 70 km/h, Najdovski, l'adjoint du maire de Paris chargé des transports revient à la charge (comme nous vous le disions dans cet article) avec une proposition de passage du même périphérique à 50km/h la nuit. Il est temps de sortir les motos à pédales et les 103 SP.


Tous les moyens sont bons pour faire fuir les usagers du centre de la capitale. Entre la chasse aux stationnements de deux-roues, les parcmètres hors de prix (sans compter les souterrains) et les radars, on passe de nouveau un cran anti-motorisé. C'est dans une interview donné au Parisien qu'il lance la bombe. Christophe Najdovski explique qu'un débat sera lancé pour un abaissement à 50 km/h sur le périphérique parisien la nuit, de 22h à 7h. Pour accompagner sa proposition, il annonce les premiers chiffres avec une théorie d'une réduction de bruit à 68% pour les riverains.


Et pour la cerise sur le gâteau, il voudrait assortir cette baisse d'une interdiction totale de circulation pour les poids lourds sur ces mêmes horaires. En revanche, L'adjoint au maire lance l'idée de faire poser un nouveau revêtement sur le périph'.


Si l'idée de base est louable sur le principe, les soucis de bouchons (l'addition des camions) et le ralentissement régleront encore moins les soucis de pollution. Try again !


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Et pourquoi pas 30? Ce serait bien, ça non?

Par Anonyme

Dans son délire auto-motophobe, Nadjowski n'est pas totalement fou. Il sait bien que réduire la mesure à 50 km/h ne modifiera absolument pas le bruit ressenti aux abords du périph (on gagnerait tout au plus 1 ou 2 dB, ce qui est impercpetible à l'oreille humaine). D'où son idée de cumuler cette mesure avec une rénovation du macadam, qui elle permettrait de gagner une bonne dizaine de dB. Il pourra ainsi s'enorgueillir de l'efficacité de la réduction de la vitesse, alors que l'entier mérite en reviendra au revêtement de la chaussée.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire