Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Peugeot délocalise: scooter made in China

Dans Moto / Pratique

Peugeot délocalise: scooter made in China

D'après le journal L'Humanité, la production de Peugeot motocycles serait délocalisée vers la Chine.


Ce sont les sites dans le Doubs et le Haut-Rhin qui seraint concernés, plus particulièrement la production des scooters 50cc. Pourtant la marque française réfute ces dires. Il serait dangereux pour les sites historiques de Mandeure et de Dannemarie si le partenariat entre Jinan Quingqi Motocycle et Peugeot Motocycles se faisait. Surtout que cette exportation se ferait dès 2007.


Le délégué de la CGT, Didier Salvador a déclaré :


« Nous allons vers une mort lente. Quand on vous retire, dès la fin de l'année, 48 % de la production globale en annonçant d'épisodiques compensations par la fabrication de pièces d'automobiles, seule une naïveté maladive peut vous faire croire que tout ira bien dans le meilleur des mondes demain chez Motocycle. Dès le début de l'année 2007, les 340 intérimaires présents sur les sites auront du souci à se faire. Eux, seront éjectés. Le reste viendra progressivement »


Il estime également que les productions s'échapperont progressivement vers la Chine et que Peugeot finira par fermer tous ses sites scooter français.


Les employés de ces deux sites seront consultés dans les prochains jours, mais déjà un vent de panique souffle dans les locaux de la société.


Affaire à suivre...


Mots clés :

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

:pfff:et oui tout ou preque est made in china , du téléphone portable au micro ondes en passant par les meubles et autres piscines gonflables....le scooter manquait , à se demander si les derniers emplois en Europe se borneront au transit et la distribution des milliers de conteners en povenance de Chine,on assiste à une belle fuite d'emplois malgré l'alliance européenne , seuls les actionnaires ne voient pas la différence comme d'habitude , le pognon va au pognon. :jap:

Par Anonyme

Et hélas... parce qu'il n'y a pas d'autres solutions pour être concurrentiel avec les concurrents déja implantés en Chine et qui vendent leur produit en France... parce que nous les achetons... parce qu'ils sont moins chers que ceux fabriqués en Europe et ... parce qu'ils font beaucoup beaucoup beaucoup plus de marge sur ces produits asiatiques vendus sous une marque européenne.

... Parce que vous trouvez qu'ils sont moins chers les produits fabriqués en Chine et vendus sous les labels Européeens ou U.S. ??

Parce que, c'est hélas la nouvelle tendance pour faire du fric facile.

Au détriment de qui ? De ceux qui achètent ces mêmes produits. OUF !!!

Par Anonyme

C'est hélas bien vrai cette histoire de délocalisation :cry: Les constructeurs (en générale)clament haut et fort que c'est pour garantir leur compétitivité et la pérénité de leur marque :??: Mais que vaudra cette marque quand la totalité des produits fabriqués viendront de l'extérieure ?

(par exemple la Chine)ça nous f'ra une belle jambe à nous hein quand on aura plus d'boulot :q

Dans quelques années si ça continu, on achetera une Toyota Yaris, fabriquée France dans le ch'Nord, au moins ça fait bosser des Français :jap:

Et les actionnaires seront "aux anges" :pfff:

Par Anonyme

De toute façon , quand il y aura 20% de chomeurs en europe , a qui ilS vendront leurs produit ?

Par Anonyme

:pfff: Mais "ils" n'en ont strictement rien à foutre de l'Europe, "ils" vendront leur marchandise aux pays "émmergeants", et ils sont nombreux avec un extraordinnaire potentiel de consomateurs, Afrique, Amérique du Sud, Asie, Pays de l'Est . . . Nan, moa j'vous l'dit, les prochains pays "sous développés" c'est nous :cry: :cry: :cry:

Par Anonyme

les societes francaises delocalise depuis pas mal de temps deja, sur la chine et maintenant sur les pays de l'est,ils mettent en conccurence leur propre site de fabrication avec des autres sites de l'est ou de chine.et nous pauvres français ne pouvont lutter contre cette main d'oeuvre bas prix. travaillant chez peugeot je sais de quoi je parle ,et, je peux vous dire que nous les français avons du soucis a se faire.on favorise le cout par rapport a la qualité. le resultat ne se fera pas attendre!!!!

Par Anonyme

Par Anonyme

les societes francaises delocalise depuis pas mal de temps deja, sur la chine et maintenant sur les pays de l'est,ils mettent en conccurence leur propre site de fabrication avec des autres sites de l'est ou de chine.et nous pauvres français ne pouvont lutter contre cette main d'oeuvre bas prix. travaillant chez peugeot je sais de quoi je parle ,et, je peux vous dire que nous les français avons du soucis a se faire.on favorise le cout par rapport a la qualité. le resultat ne se fera pas attendre!!!!

Par Anonyme

il convient de recadrer un peu le débat sur les faits :

{Peugeot Motocycles : projet de création d'une JV en Chine

Peugeot Motocycles a, depuis 2001, lancé chaque année de nouvelles gammes de scooters (Looxor, Elystar, Jet Force, Ludix, Satelis et Geopolis). Ces gammes ont fait l'objet d'innovations utiles dont certaines sont uniques dans l'industrie du 2 roues (injection directe et indirecte, freinage ABS/PBS dès 2002, motorisation suralimentée, modularité de la gamme Ludix au prix le plus bas en Europe, ...). Ces nouveaux véhicules et technologies, largement plébiscités par le public et les médias, ont remporté de nombreux prix et distinctions. Ils ont permis à PMTC de doubler ses parts de marché en Europe en 50 cm3.

En dépit de ces succès, la baisse des marchés européens entre 1999 et 2005, à laquelle s'ajoute l'arrivée massive en Europe de scooters 50 cm3, et dans une moindre mesure supérieur à 50 cm3, fabriqués par des constructeurs chinois et commercialisés à bas prix, ont entraîné une baisse des volumes de PMTC. C'est pourquoi Peugeot Motocycles envisage aujourd'hui la création d'une joint-venture avec la société chinoise Qingqi.

Ce projet, faisant suite à une analyse approfondie, prévoit la fabrication en Chine des futurs scooters qui renouvelleront les gammes Speedfight et Vivacity, ainsi que de nouveaux produits complétant les gammes actuelles. Ces produits, de conception Peugeot, répondant aux standards qualité de la marque, devraient permettre de lutter contre la forte concurrence exercée par les constructeurs chinois en commercialisant des scooters Peugeot à des prix compétitifs.

Peugeot Motocycles conservera une production nationale pour les Ludix, Jet Force, Satelis et Géopolis, dont le lancement récent sur un marché « 125 cm3 et plus » en pleine croissance a été couronné de succès. Ces gammes assureront le maintien de l'activité de ses usines ; ce projet sera par conséquent sans incidence sur l'emploi permanent.

Qingqi (Jinan Qingqi Motorcycles Co, Ltd ou JNQQ) est sous contrôle de CSGC, un groupe de plus de 200 000 personnes, aux activités variées. Qingqi fabrique des deux-roues motorisés depuis 1964 et a déjà développé une Joint Venture de fabrication avec Suzuki.}

:jap:

Par Anonyme

ce que ne dit pas M. Vaillant c'est que dès janvier 2007 on trouvera sur le marché français des scooters "badgés" Peugeot en 50 cm3 à 1049€ et dès mai/juin des 125 cm3 à 1700/1800€ et bien sur fabriqués en Chine.

Je pose donc la question :

va t'on vendre encore longtemps les 50 et 125 cm3 fabriqués à Mandeure dans le Doubs ???

L'emploi permanent ne sera t'il pas menacé ?

Et je ne parle pas de dannemarie où le personnel ne fabriquera plus que des moteurs 125 cm3 !! Combien de temps ?

à court terme ces deux usines vont disparaitre.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire