Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Pollution : circulation alternée aujourd'hui, beaucoup de contrôles

Dans Moto / Pratique

Pollution : circulation alternée aujourd'hui, beaucoup de contrôles

C'est prêt de 750 policiers mobilisés pour cette journée de circulation alternée à Paris. Déployés dès 5h30 ce matin, ils sont là pour contrôler les plaques d'immatriculation. En effet, aujourd'hui la capitale est sous le coup d'un arrêté qui autorise que les véhicules à plaques impaires à circuler. C'est environ cent points de contrôle qui ont été mis en place.


Depuis la semaine dernière, la capitale subit de très fort taux de pollution atmosphérique. Après des jours de discussions, la ministre de l'écologie Ségolène Royal a mis en place pour aujourd'hui la circulation alternée à Paris et dans 22 communes d'Ile-de-France (comme Vincennes, Ivry-sur-Seine, Boulogne-Billancourt ou Saint-Ouen, et 3 zones de la petite couronne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne). . Ce n'est que la troisième fois que ce système est utilisé.


Comment ça se passe ?


Dans les faits, les voitures, scooters et motos aux immatriculations impaires circulent les jours impairs, les immatriculations paires les jours pairs. Il y a toutefois des exceptions pour les véhicules propres comme les hybrides, les électriques et au gaz. Tous les véhicules transportant au moins 3 personnes, ceux des services publiques, les commerciaux et les journalistes. L'ensemble des poids lourds sont détournés et n'auront pas accès à la ville.


Ceux qui ne respecteraient pas cette mise en place s'exposent à une amende de 22 euros et devront faire demi-tour pour retourner d'où ils viennent. Les forces de l'ordre ont indiqué qu'il ferait preuve de tolérance pour les usagers de bonne foi. "L'objectif est d'assurer une pédagogie, de compter sur le civisme des citoyens pour qu'ils respectent de facto l'obligation de circulation alternée" explique Muriel Rault, commissaire à la Direction de l'ordre public et de la circulation de la préfecture de police. Il est même conseillé de rouler de 20 km/h en dessous de la limitation de vitesse.


Dans cette situation, beaucoup d'usagers se retrouvent sans moyen de locomotion. Mais tout n'est pas perdu, puisque les transports en commun sont gratuits toute la journée, ainsi que la première heure de location d'un Autolib' ou le ticket journée pour un Vélib' (pour 30 minutes de circulation). Et pour ceux qui devront laisser leurs voitures sur le parking, le stationnement résidentiel est gratuit pour les plaques paires.


Aux dernières informations, le seuil de pollution aujourd'hui devrait dépasser les 50 microgrammes par m3.


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Rappelons qu'Airparif, l'organisme sur lequel s'appuie la commission préfectorale, est une association écologiste !! Pas un labo d'état, ni même privé !  Financée, qui plus est, par la région IdF et la mairie de Paris pour plusieurs millions d'euros par an..... Bonjour l'indépendance des avis formulés ! 

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire