Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Prévention : un tiers de Paris en zone 30 dès 2016

Dans Moto / Pratique

Prévention : un tiers de Paris en zone 30 dès 2016

Ce sont les parisiens et surtout les banlieusards qui vont être contents avec l'arrivée de ce nouveau changement de limitation de vitesse intra-muros. En effet, la Mairie de Paris de plus en plus auto/motophobe vient de passer un cran au dessus niveau hostilité. Son objectif ? Créer deszones où la vitesse maximale sera limitée à 30 km/h dès le début de l'année prochaine.


Dès le premier janvier, la nouvelle limitation de vitesse de 30 km/h, déjà existante dans quelques quartiers parisiens, va s'étendre sur 37 zones de la capitale. Le but étant de réduire les nuisances sonores et de diminuer le risque d'accident. C'est en tout 173 kilomètres qui sont concernés par la mesure :


  • L'ensemble des Ier, II ième, III ième et IV ième arrondissements
  • Les XI ième, XII ième et XIX ième sauf sur les grands axes
  • le Triangle d'or de Montaigne-Georges V - Champs-Elysées
  • le XIII ieme autour de la grande bibliothèque
  • le XVII ième autour de l'Étoile.

Une fois mis en place, ce sera un tiers de Paris qui sera à 30 km/h. L'objectif final est que la totalité de la ville soit à 30 km/h à l'exception des grands axes d'ici à 2020. Par ailleurs, il sera difficile de contraindre la Mairie à retourner en arrière puisque 58% des parisiens ne possèdent pas de véhicule et que ceux qui doivent se déplacer ne votent pas intra-muros. Et pour ce grand changement, le budget de la Mairie s'élève à 30 millions d'euros.


De son côté les associations de protection des usagers comme 40 millions d'automobilistes estiment que « généraliser des vitesses si basses est un non-sens : l'abaissement de la limitation de vitesse n'est compris et admis par les usagers que lorsqu'il est ponctuel et répond à un enjeu d'intérêt général. Si ces zones sont étendues sans raison apparente, elles ne seront plus respectées ; ce qui pourrait occasionner plus d'accidents. »


Mais pour info, nous doutons de la viabilité du projet car la vitesse moyenne dans la capitale est de 15,2 km/h


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bah, encore un truc qui va faire monter le front national. Voilà ce qui se passe quand on prend des décisions qui vont à l'encontre de la majorité des citoyens. Et c'est pas faute de ne pas avoir été averti. Le 70 sur le périph était déjà très mal passé.

Par Anonyme

pourquoi seulement un tiers?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire