Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Quand le motoGP rencontre le Motocross

Dans Moto / Sport

Quand le motoGP rencontre le Motocross

Quand les pilotes de motoGP ne sont pas aux guidons de leurs montures de 200 cv, ils prennent un peu de bon temps en s'essayant à d'autres disciplines. C'est le cas d'Anthony West, pilote Kawasaki, qui s'est fait invité par le team GPKR pour tester la KX450F-SR d'usine de Sébastien Pourcel.


Quand le motoGP rencontre le Motocross

C'est sur la piste d'entraînement privé du team GPKR qu'a eu lieu la rencontre. C'est d'abord sur la machine de Livia Lancelot que s'est élancé le pilote motoGP avant que Sébastien Pourcel ne montre les rudiments de sa 450 à Anthony qui n'avait piloté que des machines de cross standards dans le passé.


Et il n'a pas fallu beaucoup de temps à West pour envoyer des gros sauts sur la table au milieu du circuit et si les envols étaient très bons, il n'en était pas de même pour les réceptions. Pour sa défense, il explique que "la pente de rampe de lancement est tellement forte que vous ne voyait pas le haut. Il est donc difficile de juger la vitesse dont vous avez besoin. Je suis souvent arrivé sans la vitesse nécessaire et j'atterrissais sur le plat et ensuite je rebondissais de l'autre côté. Et comme la rampe était face au parking, je pouvais voir tout le monde s'agiter à chaque fois."


Malgré cela, le pilote Australien s'est dit impressionné par la puissance et la maniabilité de la 450 d'usine. "Je pourrais utiliser plus de puissance c'est sur. Comparé à une moto standard, les réglages sont vraiment bons et c'est un grand plaisir de piloter cette machine même si c'était un peu difficile car je n'ai pas l'habitude de rouler dans le sable."


Quand le motoGP rencontre le Motocross


Pour Sébastien Pourcel, le style d'Anthony est "plutôt bon sur la moto et il n'a pas peur de faire les sauts. Ce se voit que le cross fait parti de son programme d'entraînement pour le motoGP."


Quand le motoGP rencontre le Motocross

Après un dernier tour de piste au guidon de la 450, West redonne possession à Sébastien Pourcel de sa moto afin qu'il lui montre quelles sont les possibilités de la machine d'usine. "C'est un autre niveau. C'est incroyable avec quelle vitesse il roule sur la piste et le contrôle qu'il a sur la machine" déclare West. "Et il est facile de comprendre pourquoi Livia a gagné en Bulgarie. Je pense qu'elle est plus rapide avec sa 250 que je ne l'ai été avec la 450 de Sébastien. J'adorerai avoir l'opportunité de re-tester la machine."


Et Sébastien Pourcel de conclure : "Bon, maintenant que tu as roulé avec ma moto Anthony, quand est-ce que je pourrai tester ta machine ?"


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire