Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Radars : la Savoie libre dénonce des radars illégaux.

Dans Moto / Pratique

Radars : la Savoie libre dénonce des radars illégaux.

En un beau samedi en pleine balade moto, j'avoue avoir été plus que déroutée par des énormes boites en carton blanches avec sur le dessus une belle croix de Savoien placées au bord de la route. Au fil de mon périple ce ne sont pas moins de 4 en une seule journée que j'ai pu compter. Et pourtant en me renseignant, ce n'est pas moins d'une vingtaine de boîtes qui ont été comptées sur les départements de Savoie et Haute-Savoie sur le week-end.


Que renfermaient ces boîtes ? Facile à deviner : des radars fixes. Une opération menée de front, comme l'on peut en observer sur toute la France et de manière régulière… Sauf qu'à la différence c'est que ces couvre-chefs ont eu plutôt un impact politique que la volonté réelle de dégradation. En effet aucun radar n'a été maltraité pendant l'action et la garantie que les responsables ne pourraient être attaqués pour dégradation de bien public, mais protéger pendant quelques heures les conducteurs qui passaient par là.


« Etat souverain de Savoie, Etat français hors la Loi de la Savoie, art. 44, Traité de Paris 10 février 1947 », voilà ce qu'on pouvait y trouver d'inscrit, car depuis des décennies, il existe dans ces deux départements des Forces Intérieures de Savoie qui estiment que le territoire annexé en 1947 a été fait de manière totalement illégale par la France car elle n'a pas notifié au secrétariat général des Nations Unies tous les traités signés de l'époque. Ces derniers estiment donc que les radars n'ont pas le droit d'être installés sur ces territoires et encore moins, le droit de piquer dans le portefeuille des usagers de la région (sans compter qu'il en existe au moins 2 totalement illégaux à Ugine et Albertville, qui ne respectent pas la distance de 400 mètres maximum entre les panneaux et le radar lui même!)


Et le désaccord entre les « Savoisiens » et la France a même été mis en avant par Yves Nicolin à l'assemblée Nationale courant du mois Août. Le mouvement « Savoie Libre » entend bien continuer les actions contre les radars tant que la France continuera de faire la sourde oreille.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

De toute façon, si tous les conducteurs se mobilisaient et bloquaient tout ça changerait  tout. De plus, autoroute chère et en plus avec des radars c'est inadmissible, on ne paye pas pour ça. Attention entre Le Pas de l'Echelle et St-Julien une pourriture de gendarme se cache dans les talus, donc ceux qui savent il y a moyen de s'en occuper de la façon que vous savez..

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire