Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Radars : plus nombreux mais rapportent moins

Dans Moto / Pratique

Radars : plus nombreux mais rapportent moins

Comme certains pays qui ont la pratique du radar facile et qui reviennent un à un sur cette politique, la France n'a pas été épargnée par la baisse des recettes que rapportent les boites grises alors qu'elles sont de plus en plus nombreuses sur les routes.


C'est le journal des échos qui ramène l'information. Ce serait la diminution massive de la vitesse des usagers de la route qui en seraient la principale responsable. Et pourtant, d'ici la fin de l'année la barre des 3000 radars sera dépassée. Selon les estimations pour l'année 2011, les radars rapporteraient 435 millions d'euros pour 60 millions d'euros d'entretien. C'est 34 millions de moins que ce que rapportera l'année 2010 et on est loin des 500 millions qu'ont rapportés les radars en 2009. Ces chiffres correspondent aux amendes payées sans délais, on peut donc ajouter les amendes majorées et celles délivrées par les forces de l'ordre confondues (police et gendarmerie). Au final, ce serait 450 millions d'euros à ajouter à la somme citée plus haut.


Il faut savoir que la vitesse moyenne des conducteurs français est en diminution passant de 90 km/h en 2000 à 79 km/h en 2011. Une bonne nouvelle mitigée car l'apparition des radars a entaîné des comportements dangereux comme le coup de frein arrivé devant la boite grise et l'accélération après.


Donc au final des radars qui rapportent moins pour un parc qui augmente sans cesse et qui demandent plus de finances pour les entretenir. Un fait qui oblige de revoir à la baisse les investissements dans les radars (-29 millions), qu'ils soient fixes (1850), mobiles (933) ou pour les feux rouge (350). Mais que les pro-radars se rassurent, les installations continuent pour l'année 2011. Et même si les dégradations volontaires sur les radars ont tendance à se stabiliser, il en coûte tout de même pas loin de 16 millions d'euros par an de réparations.


Pour le député, Hervé Mariton signale tout de même qu'il reste 3 catégories qui ont du mal à être verbalisées : les camions, les étrangers et bien évidement les deux-roues. Mais pour la deuxième catégorie la France demande à la commission européenne le partage des données sur les immatriculations entre les pays.


Reste à savoir ce que le pays fera quand il se retrouvera dans la situation de l'Angleterre ou des USA. Pas sûr qu'ils auront la présence d'esprit de préférer retirer les boites grises que de faire payer le contribuable l'excédant d'entretien.


Mots clés :

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

J'aimerais savoir ce que notre nain prefere va trouver de nouveau  pour remplir ses caisses ?    :eek:

Par Anonyme

22h19  tu croit que c'est plutot qu'on se fait mettre a fond , moi c'est l'impression que j'ai

Par Anonyme

Moi je m'en fous, je suis le dernier dans la file:D

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire