Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Salon de Milan 2017 en direct : Yamaha Niken

Dans Moto / Salon

Présenté sous sa forme définitive lors du salon de Tokyo, le Niken débarque sur le stand de Yamaha à l’Eicma avec enfin toutes les caractéristiques que l’on attendait. Il faut être clair, une machine qui associe un châssis de moto avec la technologie du trois-roues, il fallait oser ! Présentation.

Salon de Milan 2017 en direct : Yamaha Niken

Même si ça reste un de nos coups de cœur du salon, on ne sait pas trop comment le qualifier, car force est de reconnaître que c’est un concept totalement nouveau dans le monde de l’industrie de la moto, car même si on peut l’apparenter à un scooter trois-roues comme il en existe beaucoup sur le marché, ça n’en est pas un… du tout. On fera l’impasse sur l’esthétique, car là, c’est une affaire de goûts même si nous, on a vraiment accroché sur l’audace de la marque, cet effet suspendu et surtout l’apparition des quatre fourches à l’avant.

Mais au-delà de ses formes, c’est surtout l’avancée technologique qui nous intéresse avec sa technologie multi-roues inclinable à 45 degrés et avec ses doubles fourches inversées et sa direction double essieu Ackerman. La marque a souhaité que le système soit le plus étroit possible pour conserver un feeling naturel, mais qui affiche un rail entre roues (120/70-15 pouces) de 410 mm. La suspension arrière est réglable en précharge, compression et détente. Les freins sont confiés à un double disque (un sur chaque jante) de 298 mm et un disque arrière de 282 mm.

 

Salon de Milan 2017 en direct : Yamaha Niken

Pour le moteur, pas de surprise par rapport à sa première présentation, il s’agit du CP3 injection de 847 cm3 issue de la famille MT-09. Avec donc une puissance de 115 ch à 10 000 tr/min pour un couple de 87,5 N.m à 8 500 tr/min. Nous ne possédons pas le poids de la machine, mais Yamaha assure que la répartition des masses avant/arrière est de 50/50 avec le pilote . Le Niken possède un réservoir de 18 litres et une autonomie annoncée de 300 km. Et pour soutenir tout cas, le cadre est hybride avec aluminium et acier, le bras oscillant est en fonte d’aluminium.

Salon de Milan 2017 en direct : Yamaha Niken

 

Du côté de l’agrément du pilote, le Niken reprend toutes les technologies de la gamme Yam’ avec des phares à LED, des rétroviseurs issus de la dernière R1, le système YCC-T (gestion des gaz), le D-Mode avec 3 carto de conduite, un régulateur de vitesse, Un Traction Control avec 2 niveaux de réglages, l’assistance A&S pour les changements de rapport et la présente d’un Quick Shift dans la boîte de vitesse. Le tableau de bord est un écran LCD avec un affichage nocturne et diurne et le Niken a une prise 12 volts de série.

Pour ceux qui auraient complètement craqué sur cet engin, pas de prix, ni de dispo pour le moment et pour l’avoir dans son garage, il faudra le commander en ligne avec un système de réservation en 2018.

 

 

Portfolio (6 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire