Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Scooter Aprilia 125 Scarabéo GT : une vraie routière ?

Dans Moto / Nouveauté

Scooter Aprilia 125 Scarabéo GT : une vraie routière ?

Apparu en 1999, le Scarabéo n'a pas beaucoup changé depuis sa création. Pour 2005, les lignes générales n'évoluent pas mais il hérite d'un freinage intégral qui le rend encore plus abouti.


Le Scarabéo, c'est avant tout une gueule. Unique avec son phare cylindrique, il se distingue facilement du reste de la production actuelle. Si à son lancement, il était pourvu de sacoches latérales et d'un grand pare-brise, il les a abandonnés au profit d'une tête de fourche. Cette dernière protège moins le conducteur des intempéries, mais cette modification a comme avantage de rendre le scooter moins sensible au vent.


Pour le reste, rien de neuf car le Scarabéo profite toujours d'un équipement ultra complet comprenant notamment un gros top-case contenant deux casques intégraux qui se substituent au coffre sous la selle. Si cela est insuffisant, vous pourrez toujours transporter un sac de voyage grâce au plancher plat. Le bloc instrumentation est du même niveau malgré l'absence d'un totaliseur kilométrique partiel qui aurait été le bienvenu.


Un gabarit déconcertant au premier abord


Une fois installé aux commandes, il est assez déconcertant de remarquer qu'il se conduit très facilement. Le centre de gravité est positionné très bas, ce qui renforce la maniabilité tandis que les grandes roues assurent une grande stabilité en roulant qui peut parfois être prise à défaut en grande courbe en raison d'un train avant perfectible. Pour cette année 2005, Aprilia a décidé de corriger l'un des principaux défauts du Scarabéo : le freinage en adoptant un dispositif intégral. Le levier gauche actionne donc simultanément les freins avant et arrière tandis que le droit ne commande pour sa part que l'avant.


Le résultat est des plus convaincants mêlant puissance et progressivité. Dès la première accélération, on prend conscience de ces forces. Doté de l'infatigable monocylindre Piaggio à 4 soupapes à refroidissement liquide, le Scarabéo possède de bonnes accélérations et une vitesse de pointe des plus convenables.


Un confort au top


A côté de ce comportement dynamique très correct, le Scarabéo en séduira plus d'un grâce à un confort qui peut être considéré comme l'un des meilleurs de la catégorie. Selle large, moelleuse avec des petits dosserets, protège-mains intégrés, le Scarabéo met à l'aise ses utilisateurs. Le passager est particulièrement bien loti avec des repose-pieds escamotables et d'agréables poignées de maintien. Que demander de plus


Portfolio (3 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire