Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Sécurité routière: 25 millions d'amendes relevées en 2014

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière: 25 millions d'amendes relevées en 2014

L'automatisation des sanctions, cela a du bon pour des caisses de l'Etat qui ont été remplies par la moisson de 25 millions d'amendes dressées en 2014. Un chiffre impressionnant par ailleurs en hausse de 1,5% par rapport à l'an passé. Et pourtant, la mortalité routière continue d'augmenter. A croire que la sanction n'est pas la recette miracle et ce d'autant moins qu'elle punit surtout des citoyens lambda coupables d'étourderie. Les grands délinquants, eux, font comme d'habitude. Ils roulent toujours.


C'est aussi l'aveu de ce bilan qui montre toujours la vitesse comme l'infraction majeure. Certes, mais 90% des PV pour excès de vitesse sont liés à des dépassements de moins de 20 km/heure. Au total 12,8 millions de PV pour excès de vitesse ont été établis en 2014, soit une hausse de 11,5%. Une pression au quotidien qui entraîne des conséquences collatérales. Perdre aussi vite points et finalement permis se trahit au final par une explosion de 23% des délits de fuite avec 170.000 cas avérés tandis que les refus d'obtempérer ont bondi de 19% à 28.631 unités.


Autre tendance inquiétante, celle du contrôle technique non effectué qui grimpe de 15% alors que le défaut d'assurance a connu une inflation de 19%. Il n'y a pas que de la coupable négligence là-dessous. Il y a aussi des budgets individuels à l'agonie.


Enfin, l'étude désigne la circulation dans un couloir de bus comme l'infraction ayant connu la plus forte hausse avec pas moins de 88% de constations en plus. En revanche, on nous assure que le nombre d'usagers sanctionnés pour avoir téléphoné au volant est en recul de 15%. C'est pourtant un nombre croissant qui avait été avancé en début d'année par le ministre de l'Intérieur pour éradiquer les oreillettes en roulant.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Le fait que les infractions explosent - comme la circulation dans les couloirs de bus - est surtout lié au fait qu'on y fait désormais la chasse, une chasse impitoyable, par le truchement de la video-surveillance. Quand je vivais à Paris, il m'est arrivé plusieurs fois, à deux-roues, d'emprunter les voies de bus, y compris face à des représentants des forces de l'ordre, totalement placides. La traque à l'automobiliste et au motard dans les grandes villes, et particulièrement à Paris, fait qu'il n'y a plus aucune tolérance.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire