Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Sécurité routière : baisse de 15% des tués en 2013 et le périphérique parisien à 70km/h

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière : baisse de 15% des tués en 2013 et le périphérique parisien à 70km/h

C'est le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qui a pris la parole ce matin lors de la conférence de presse de place Beauvau. C'est en deux temps qu'il annonce les nouvelles. Déjà les premiers chiffres semestriels de 2013 sur la mortalité et les prochains chantiers destinés à la sécurité routière.


Dans un premier temps, le ministre annonce que pour le premier semestre 2013 le nombre de morts sur les routes a chuté de 15,1% par rapport à l'année 2012. C'est une baisse deux fois plus importante que l'année précédente. C'est donc d'après la sécurité routière 257 vies épargnées sur les routes en un an. Cela vient aussi en partie du mois de mai et juin qui ont respectivement observé une baisse de 29,5% et 11%. On notera que les derniers écarts datent de février 2013 et novembre 12. On peut noter le facteur de la météo qui a fortement aidé à cette baisse d'accidents.


Dans un deuxième temps, le gouvernement se lance l'objectif de passer sous la barre des 2000 morts sur la route d'ici à 2020 (le record actuel étant de 3645 en 2012). Les causes principales d'accidents restent l'alcool au volant et l'utilisation du téléphone portable.


Et comme la sécurité routière aime s'attaquer à la vitesse, la préfecture de police de Paris a annoncé la semaine dernière le doublement du nombre de radars sur le périphérique de la ville. Ils passeront donc de huit à seize. Cette dernière estime qu'un accident sur deux est causé par "une vitesse excessive ou inadaptée". Il faut savoir qu'il s'agit d'une des routes urbaines les plus encombrées de France qui voit 1,1 million de véhicules transiter par jour.


Le dernier point mis en avant par Manuel Valls concerne le périphérique parisien. Le ministre est favorable à un abaissement de la vitesse du périphérique de 80 km/h à 70km/h. C'était une mesure plaidée par la Mairie de Paris depuis longtemps. Selon Julien Bargeton, adjoint PS au maire de Paris chargé des transports, cela permettrait d'obtenir un impact positif sur la sécurité routière, les nuisances sonores et également une baisse de la pollution. Si les deux premiers points semblent viables, nous restons dubitatifs sur le dernier.


.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire