Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Sécurité routière: de nouvelles questions au code de la route

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière: de nouvelles questions au code de la route

C'est le juge de paix avant tout espoir de pouvoir commencer à apprendre la route derrière un guidon. Celui-là est un code de la route à l'examen pas simple truffé de questions au sens difficile à cerner au point que toutes les réponses proposées pourraient être les bonnes. On apprend qu'il change après 18 ans de vie figée. Pour se parer de 1 000 questions de plus. De quoi se casser un peu plus la tête !


Heureusement, les motards ont un casque. Ils sont donc armés pour faire face aux nouvelles difficultés d'un examen du code de la route présenté comme plus ludique et mieux adapté au quotidien des futurs usagers du bitume. Des images proches de la mise en situation de conduite, de qualité HD réalisées à partir de clichés de véritables routes, rues ou giratoires, et d'images numériques reproduisant des vues aériennes. Voilà ce qui est promis par un délégué interministériel à la sécurité routière Emmanuel Barbe qui s'est frisé les moustaches en présentant le nouveau dispositif. Et pour cause : 10% des questions seront présentées sous forme de vidéos et les images seront aussi plus larges pour une plus grande immersion des élèves.


Voilà pour la forme. Le fond n'est pas en reste puisqu'il ne s'agira plus seulement d'apprendre les règles du code mais de les comprendre. Neuf thèmes sont déterminés: les dispositions légales en matière de circulation routière, le conducteur, la route, les autres usagers de la route, la réglementation générale et divers, les précautions nécessaires à prendre en quittant le véhicule, les éléments mécaniques liés à la sécurité de la conduite, les équipements de sécurité des véhicules et les règles d'utilisation du véhicule en relation avec le respect de l'environnement.


Le nouveau questionnaire insistera sur la capacité à percevoir les risques et sur la conscience des autres usagers, notamment les plus vulnérables comme les vélos mais aussi les motos. Une bonne idée. Les nouvelles technologies seront également mises à l'honneur avec des questions portant sur l'aide au freinage, les radars de distance, ou l'« eCall », soit le système qui permet d'alerter manuellement ou automatiquement les secours en cas d'accident. Un dispositif qui sera rendu obligatoire en avril 2018 sur les nouveaux véhicules immatriculés. De même la sensibilisation aux gestes de premiers secours s'impose dans le paysage.


La seule chose qui ne change pas ce sont le nombre de questions et la proportion de bonnes réponses obligatoires pour décrocher le code : 40 questions soumises et au moins 35 bonnes réponses pour réussir l'examen.


Portfolio (1 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire