Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Sécurité Routière - Droit de retrait: Les motards de la police du Morbihan refusent de marcher sur la tête

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière - Droit de retrait: Les motards de la police du Morbihan refusent de marcher sur la tête

Dans le Morbihan, si vous ne voyez plus de motard de la police chevaucher leur fier destrier sérigraphié, ce n'est pas à cause des intempéries ou des rigueurs de l'hiver. Non, c'est parce qu'ils ont décidé de ne plus faire leur service en bécane avec un casque à bout de souffle sur la tête. Ce qui pose, bien sûr, une élémentaire question de sécurité qui a motivé la mise en oeuvre de ce droit de retrait. Car les pandores ne font pas grève pour autant. Sachez le, les constatations pour les PV se font aussi très bien en voiture...


Mais revenons à ces casques. C'est le quotidien local Le Télégramme qui s'est fait l'écho de la conjoncture qu'un responsable syndical de l'institution explique ainsi : « «Un an et demi après les avoir reçus, les casques ont commencé à s'écailler. Nous l'avons signalé et on nous a répondu que cela ne nuisait pas à la sécurité. Au regard de l'usage intensif en service que les motocyclistes de la police nationale en font, le constat est alarmant. Les coques deviennent cassantes et ne protègent plus en cas de choc. Les visières, usées par les intempéries, n'offrent plus la visibilité minimum. À l'intérieur, les mousses se sont tassées et n'ont plus un maintien normal. Le casque étant la survie du pilote, il n'est pas question pour nous de continuer à rouler dans ces conditions-là


La perception de ces heaumes incriminés a été faite entre 2007 et 2008. Cinq ans plus tard, ils sont en fin de parcours et leur remplacement est d'ailleurs programmé assure-t-on du côté de l'Etat. Mais effectuer la relève de 3 500 casques sur l'hexagone, cela demande du temps. Nul doute qu'après ce mouvement d'humeur, les choses devraient s'accélérer...


Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Il y a un certain temps c'était la fameuse "estafette" avec des pneus lisses parce que il n'y avait pas de crédit pour les changer....

Par Anonyme

 ils ont entierement raison, la sécurité n"a pas de prix l"état n'a qu'a prélever une infime partie des revenus des radatds pour assurer le remplacament. 

Par Anonyme

il semble que la crise touche les plus exposés , comme chez nous ( les pas flics ) ça aura au moins deux avantages : protéger la tête des flics qui sont avant tout des personnes ( il ne faut pas l oublier ) et de 2 de nous foutre la paix pendant un certain temps

Par Anonyme

Ils peuvent rouler sans risques les poulets, leur tetes ne risquent rien, elles sont vides !

Par Anonyme

ils ont tous a fait raison de protesté sur un equipement dangereux pour leur sécuritée , faut pas oublié qu'ils le portent toutes la journée , j'espere pour eux que le changement ce ferra rapidement . et pour celui qui dis que leur tete ne risque rien parce qu'elles sont vides , je pense plutot que c'est la sienne qui est vide .

Par Anonyme

Tu veux pas retourner à l'école ruru stp parce que là ce qan mheme abbuzee

Par Anonyme

je préfère n'etre pas très bon en orthograhe que d'avoir une morale aussi petite que la sienne ou la tienne , étant donné que je ne sais pas a qui je réponds . 

Par Anonyme

bien répondu à mon avis Mr Ruru , en plus ,  la profession rend con mais ce sont q m des êtres humains et puis ils sont tjrs sous les ordres certainement d encore plus cons

Par Anonyme

Pourquoi ils ne prennent pas leur casque perso?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire