Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité routière : encore de la hausse pour Juin 2011

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière : encore de la hausse pour Juin 2011

Malgré les mesures annoncées en bloc par le gouvernement courant du mois dernier. Cela n'a pas fait reculer le nombre de morts sur les routes, au contraire. Les derniers chiffres sont tombés et ils sont encore en hausse pour le mois de juin 2011.


0,9%... C'est le pourcentage de mort en plus par rapport à la même période en 2010 soit 332 personnes qui ont perdu la vie sur les routes françaises contre 329. Ces derniers ont été rapportés par la Sécurité routière vendredi dernier.


Ces chiffres contre ceux du mois de mai qui avaient affiché une baisse de 5,7% (317 morts), la seule de l'année par ailleurs.


En ce qui concerne les blessés, les chiffres vont en revanche en diminution avec 787 personnes (-9,7%), dont 433 hospitalisées (-14,3%). Du côté des accidents corporels, là aussi il y a diminution avec un joli -10,7% et 700 accidents.


Le porte parole donne ses explications : "Ce mois de juin 2011 a été marqué par une météorologie très estivale, ce qui classiquement amplifie les trafics de fin de semaine et il a comporté également deux week-ends prolongés, qui en 2010 étaient tombés en mai et non en juin".


Avec ces mauvais chiffres depuis le début de l'année, beaucoup restent non convaincus de l'efficacité de la politique répressive actuelle. De plus avec les nouvelles dispositions prises avec le retrait des panneaux des radars automatiques et la transformation des détecteurs de "radars" en "zones dangereuses", si les chiffres ne redescendent pas, cela ne fera que confirmer cette tendance.


Mots clés :

Commentaires (10)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

7% des accidents, sont des étrangers. 

Par Anonyme

que 7%? j'en vois partout autour de moi quand je roule:lol: souvent avec du rap a fond dans leur barquette :areuh:

Par Anonyme

comment passer de 329 morts sur les routes à 332... c'est pas compliqué, il suffit qu'une personne voiture se plante avec 4 personnes au lieu d'une seule ! Puis avec les touristes qui arrivent dans le sud de la france, je vois pas des masses de clignotants mais des portables à l'oreille et des caisseux qui s'imaginent seuls sur la route, ca, ca manque pas... et la cerise sur le gateau: une grosse merco arretée sur une nationale, immatriculée dans un autre pays européen, meme pas serrée sur la droite (mais avec les warnings, faut pas deconner) et les 4 connards... oups, les 4 passagers... en train de se prendre en photo dans un champ de tournesol !!! Alors avant de nous deguiser en clown fluorescents et nous harceler (car ca devient du harcelement) les forces de l'ordre devraient plutot ouvrir l'oeil et sanctionner les comportements dangereux meme si les vitesses ne sont pas depassées !

Par Anonyme

@piou: je suis bien d'accord avec toi, moi je proposerai bien aux gendarmes et aux voleurs heu... aux policiers de venir sur les routes en tenue civile et de faire attention à ce qu'il se passe réellement quand les gens ne voient  pas leurs beaux uniformes à 15000 en avance et qui cachent leur portables entre les jambes. C'est dingue comme les gens se rappellent le code de la route quand ils sont suivis par une voiture de police ou de gendarmerie mais bon comme disent nos trés gentils ministres(je veux pas avoir de gros problemes ! lol) on ne peut pas mettre un gendarme derrière chaque vache à lait heu.... usager de la route.

Par Anonyme

"moi je proposerai bien aux gendarmes" Ce n'est pas au gendarme qu'il faut monter ça, ils sont générallement sur le terrain, ils connaissent! Non ce sont les bureaucrates et autrs "experts" de la route qu'il faut montrer cela, eux ne réagissent que face à une feuille emplie de statistique sans essayer de compredre que sur le terrain c'est parfois différent...

Par Anonyme

Les bureaucrates n'en ont rien à péter des mauvais comportement au volant. C'est pas rentables et trop compliqué de contrôler autant de monde (alors que contrôler les excès de vitesse...on connait la chanson). Concernant les chiffres du mois de juin, tout à fait d'accord pour dire que là encore c'est du foutage de gueule. Combien d'étrangers dans les stats? Combien de français ont préféré prendre leur vacances dans le pays plutôt que de voyager... forcément les nombres peuvent augmenter. D'autant qu'on serra toujours plus nombreux sur les routes. Au mois de juin ce sont les vieux qui prennent leur vacances, combien de vieux séniles dans les stats? Qu'est ce qu'ils peuvent nous prendre pour des cons. Qu'on fasse un effort pour responsabiliser les gens une bonne fois pour toute. Trop de gens avec le tel au volant, qui connaissent pas les clignotants, doublent n'importe où, roulent pas assez vite (et incitent par la même occasion à des dépassements dangereux), savent pas prendre un virage sans mordre largement sur l'autre voie, doublent et se rabattent juste devant ton pif pour que tu te fasses choper pour non respect des distances de sécu, etc, Les exemples il y en a à la pelle. On dit que le permis est trop cher? Et bien qu'ils l'augmentent d'avantage, ça leur fera la bite à ces abrutis de jeunes qui se prennent pour des pilotes. Qu'ils prennent des mesures intelligentes ces p*tains de bureaucrates trop bien payés à à rien foutre (cliché cette phrase? mais tellement vrai). Qu'on fasse le ménage chez nos dirigeants et on pourra avancer. Ah bon c'est nous qui élisons ces gugus? Alors va falloir améliorer l'éducation de nos enfants pour qu'ils arrêtent de voter pour des incapables.

Par Anonyme

Bonjour!  Je m'appelle Pierre-Henri, j'ai 38 ans, je suis ce qu'il est convenu d'appeler un bureaucrate, je travaille au Ministère de l'Intérieur.  Je suis affecté au département de la Prévention et des Statistiques.  Il ressort des chiffres en notre possession, et c'est une constante intangible, que la vitesse est la première cause d'accidentologie, et ce sur l'ensemble du territoire.  En deux, le non-respect des règles de sécurité, et en trois l'imprégnation alcoolique et la consommation de substances psychotropes.  Trop d'automobilistes décèdent sur le réseau routier, ce qui plonge dans le malheur bien des familles!  Il est bien évident que la solution passe par une meilleure prévention, mais également (malheureusement, devrais-je dire) par une répression accrue et de plus lourdes sanctions à l'égard des contrevenants.  L'insécurité et la violence routières ont un coût astronomique, supporté par l'ensemble des contribuables, ce qui est inacceptable!  Ensemble, partageons la route, encourageons les comportements courtois et altruistes, et dénonçons les attitudes agressives et irresponsables qui sont à l'origine de trop de drames!  A méditer...

Par Anonyme

En vingt ans, le nombre de tués a été divisé par plus de 2, alors que la circulation augmentait de près de 80 %, cette source c'est Wiki. L'alcool et les stup font allé plus vite, mais c'est pas la vitesse qui est la cause de l'accident mais un facteur agravant, puis les contrôle de vitesse se font sur autoroute, donc sur le réseau le plus sécurisé., donc 17:53 tu ne travailles pas au ministère, tu glandes au ministère, on te payes gracieusement avec plein d'avantage hein!

Par Anonyme

@Pierre-Henri, tu dis: "la vitesse est la première cause d'accidentologie". Je travaillais dans "le milieu" et par conséquent pense être assez bien renseigné pour affirmer que cela est erroné. Soit tu ne travailles effectivement pas au ministère de l'intérieur et on en termine là, soit tu dis vrai et dans ce cas les propos virulents de rahan se trouvent malheureusement vérifiés. Je n'ai pas les chiffres à avancer mais je me permets de clarifier le fait que la première cause d'accidents est l'alcool et autres drogues divers (dont les médicaments proscrits), la vitesse arrivant en 2 ou 3ème position. Bien différencier facteur de mortalité et facteur accidentogène. La vitesse étant bien entendu le premier facteur de mortalité sur nos routes. Donc limiter la vitesse limite forcément le nombre de morts mais pas nécessairement les risques d'accidents, d'accrochages, qui seront toujours aussi nombreux, tant que la mentalité des conducteurs est ce qu'elle est aujourd'hui. Et combien d'accidents mortels comptabilise t-on alors que des causes sous jascente (telles que: le mec était ivre, n'avait pas sa ceinture, ne respectait pas le code de la route, il était trop con...)  sont les vraies raisons de cette mortalité? Apparemment tous les français seraient des cons vu la politique actuellement en vigueur. A méditer...

Par Anonyme

Quitte à me répéter, la vitesse est la première cause d'accidentologie, les statistiques le démontrent à foison.  Une baisse de 10 km/h correspond à 1.000 morts en moins, d'ailleurs dans les pays scandinaves, où la vitesse est limitée, les morts sont beaucoup moins nombreux.  Quant à l'alcool au volant, c'est la tolérance zéro, et là aussi les chiffres sont excellents.  Les personnes respectent scrupuleusement la loi, et même si la police veille au grain, personne ne songerait à enfreindre la loi!  A méditer...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire