Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité Routière - L'infraction du jour: Ne pas avertir de sa manoeuvre de dépassement

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière - L'infraction du jour: Ne pas avertir de sa manoeuvre de dépassement

Que risque-t-on pour une infraction ? Chaque jour de la semaine l'une d'elle sera choisie et froidement décortiquée. Et ce, en dehors de toute circonstance ayant conduit à son relevé puisque pour en débattre, on vous fait confiance ! Cette semaine nous nous penchons sur la science du dépassement. On a compris qu'il fallait garder ses distances, ne pas forcer l'allure et bien évaluer l'environnement avant de changer la donne. Aujourd'hui, c'est la signalisation de l'intention qui va être mise en lumière, avec deux infractions particulières.


L'article R.414-4 du Code de la Route vous interdit par exemple d'entreprendre un dépassement alors que l'on est soi-même sur le point d'être dépassé. De même, il vous reprochera d'entreprendre le même dépassement sans avertir de votre intention l'usager que vous vouliez dépasser.


Deux contraventions de quatrième classe qui pourront être cumulées et qui pourront vous délester de 750€ au maximum. Trois points au permis se seront entre-temps envolés et une suspension provisoire de trois ans maximum du précieux sésame sera possible, avec exécution provisoire. Une mesure néanmoins aménageable pour l'exercice de l'activité professionnelle.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire