Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité routière : le gilet jaune, c'est maintenant

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière : le gilet jaune, c'est maintenant

Il s'agit de la mise en application du décret n° 2015-514 du 7 mai 2015 relatif à la détention et au port du gilet de haute visibilité. Il a longtemps été question de faire porter un gilet jaune aux motards. Une mesure qui avait fait scandale et qui avait été abandonnée. Mais faute de s'avouer vaincu, le gouvernement est revenu à la charge mais d'une manière différente. À l'instar des automobilistes qui doivent disposer d'un gilet jaune dans leurs véhicules, depuis le 1er Janvier, les motards devront également avoir ce dispositif sur eux dans le cas d'une immobilisation.


Et c'est un peu à cause de ces divers revirements que bon nombre d'usagers sont encore perdus sur l'application définitive de ce décret. Faisons donc un point sur ce qui nous attend.


Donc oui, à partir du 1er Janvier 2016, la présence du gilet jaune sur une moto est obligatoire. Il doit se situer sous la selle ou encore dans sa veste pour qu'il soit à portée de main en cas d'arrêt d'urgence. En cas de contrôle, la non-présence du dispositif vous en coûtera 11 euros d'amende et en cas de panne au bord de route, si vous ne le portez pas, la facture montera à 135 euros d'amende. Au final, c'est un simple alignement à la voiture… Le triangle en moins.


En aucun cas, le porter en roulant n'est obligatoire, tout comme l'obligation d'en avoir un deuxième pour le passager. Toujours en adéquation avec la voiture, un seul gilet à la norme CE suffit pour être en légalité (en excluant le bon sens qui voudrait que l'on en ait un deuxième). En revanche, le port du brassard, qui avait pu être évoqué à l'époque, n'est pas autorisé.


La majorité des motards ne sont pas emballés par la mise en place de ce dispositif. Pour beaucoup, ils voient ce décret comme la porte ouverte à une obligation de le porter en permanence (un peu à l'image du contrôle technique) mais également, le manque de place sur la moto les fait rechigner.


Mots clés :

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Pour le manque de place, c'est facile, il suffit de virer la soi-disant "trousse à outils" dont les constructeurs nous affublent plus par tradition qu'autre chose, et qui à l'ère des motos fiables d'aujourd'hui n'a pas plus d'utilité que dans une voiture d'où elles ont disparu depuis longtemps...

Par Anonyme

:miam:une couverture de survie serait plus intelligent ...car le gilet jaune n' est que secondaire lorsque on sait se mettre en sécurité sur une route ...mais ils ont du réfléchir longtemmmmmmmmmmpppppppppppppssssssssssss au gouvernement ...comme d' habitude

Par Anonyme

La trousse à outils est sur mesure pour rentrer sous la selle et elle comporte souvent des outils spécifiques (clé pour tendre la chaine sur les monobras par exemple). Bref je suis loin de "l'oublier" au fond du garage!

Par Anonyme

Heuuuuu moi j'ai pas de place sous la selle de ma Streetfighter, meme pas pour une trousse... Ducati... esthetique mais pas pratique :tourne:

Par Anonyme

Alors ça, c'est le pompon ! On nous avait vendu le brassard comme un outil très efficace pour être vu sur la route, lorsque le gouvernement avait décidé de le rendre obligatoire. Il devait permettre d'être vu sur sa moto, d'être vu lorsqu'on était en panne sur  le bord de la route, d'être vu lorsqu'on était au sol, victime d'un accident. Bref tous les avantages du gilet jaune en prenant moins de place. Et maintenant, ce machin n'est plus ni utile, ni efficace, au point de l'interdire ! Que les fonctionnaires de la sécurité routière ne s'étonnent pas de passer pour des charlots avec des volte-face de cet acabit ! Ceci étant, je partage tout à fait l'analyse de l'article : l'obligation du gilet jaune, c'est une façon pour l'administration de montrer qu'elle a le dernier mot sur ce dossier qui dure maintenant depuis 4 ans ! Il ne faudrait pas montrer qu'on s'est trompé !!

Par Anonyme

Et puis les fabriquants n'ont qu'a commencer par les faire plus grand. Je mesure 1m80 pèse 100 kilos et une fois le blouson mis, le gilet ne passe plus ou éclate quand je bouge le doigt pour mettre le clignotant ou faire un appel de phare. MDR! :lol:

Par Anonyme

Pour Ouarf : Si l'idée des brassards a été abandonnée, ce n'est pas à cause d'un volte face de la sécurtité routière, mais à cause de la levée de boucliers des motards, poussée encore et toujours comme des moutons par la FFMC, toujours prompte à être simplement "contre".

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire