Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité routière: les 27 et 28 juin les gendarmes rendent les points à Fontainebleau

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière: les 27 et 28 juin les gendarmes rendent les points à Fontainebleau

Généralement, lorsque l'on croise la route d'un gendarme, c'est pour, au mieux, un simple contrôle ou, au pire une amende avec des points enlevés sur le permis. C'est donc une rencontre que l'on préfère éviter. Mais les 27 et 28 juin prochains, vous vous surprendrez à aller les voir pour solliciter leur bienveillante compagnie si vous êtes du côté de Fontainebleau. Et pour cause. Pour le coup, ils seront là pour lever les procès-verbaux et redonner les points !


Non, les gendarmes du Centre de Formation Nationale à la Sécurité Routière (CFNSR) de la Gendarmerie à Fontainebleau (77) ne sont pas tombés sur la tête. En revanche, c'est une deuxième édition des « Journées Nationales de la Moto et des Motards » dédiées à la sensibilisation à la sécurité routière qu'ils organisent. Un événement festif et pédagogique ouvert à un large public qui peut y venir en famille pour faire de la Sécurité routière une matière vivante. Et pas seulement froide.


Les radars seront ainsi au repos mais en revanche, différents ateliers, des spectacles (spectacle du Joe Bar Team, cascades à moto, carrousel de la Gendarmerie), des essais de nouveautés, des jeux concours, seront présents. Les enfants pourront également s'essayer à la moto avec un circuit dédié aux petits. Un village d'une trentaine d'exposants sera installé et le musée de la moto de la Gendarmerie sera ouvert au public.


Bref, de quoi s'occuper. Mais revenons-en aux points rendus sur le permis de conduite.  : « Concrètement, les motards qui auront été sanctionnés d'une amende et d'une perte de points (dans le cadre d'une infraction coûtant un maximum de 3 points) dans les quelques semaines qui précèdent les JNMM, verront leur sanction levée s'ils participent à l'ensemble des ateliers de ces journées » a expliqué l'officier responsable, le commandant Brossard. « C'est pour nous une sensibilisation intelligente à la sécurité routière et une façon également de modifier la perception de la Gendarmerie que peuvent avoir certains motards qui partagent pourtant notre passion pour la moto. »


Enfin, les motards pourront revoir les fondamentaux du freinage, travailler la maniabilité de leur véhicule ou encore suivre l'atelier consacré à la trajectoire de sécurité. "Nous espérons ainsi qu'ils prendront conscience que la maîtrise de la moto est toujours perfectible. Rien n'est jamais acquis et c'est cet état d'esprit qui peut minimiser les risques sur la route » a conclu le gradé.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Au moyen-âge, on appelait ça faire le commerce des indulgences ! Nihil novi sub sole.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire