Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité routière : troisième année de hausse de la mortalité

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière : troisième année de hausse de la mortalité

Les chiffres sont attendus d'ici les prochaines heures, mais la nouvelle devrait confirmer la triste tendance : pour la troisième année consécutive, la mortalité routière regrettera une hausse pour la troisième année consécutive. Une inflation jamais vue depuis 1972. Le tout malgré deux plans à connotation répressive lancée. Une politique de la sanction qui révèle donc ses limites. Mais qui devrait être accentuée par les mauvais chiffres.


Après 2014 (3.384 morts, +116 tués par rapport à 2013, soit +3,5%) et 2015 (3.461 morts, +77 tués, soit +2,3%), la France se prépare à une troisième année consécutive de hausse de la mortalité routière. On attend les chiffres officiels, mais on parle d'une inflation « contenue ». Certes, mais progression tout de même.


On aura donc connu trois ans de hausse après s'être ébahi devant douze ans de baisse. Une tendance qui met à mal une ambition voulant limiter le nombre des morts à 2 000 à l'horizon 2020. Il y a pourtant eu deux plans, l'un en janvier avec 26 mesures et l'autre en octobre 2015 compétent 22 mesures principales et 33 complémentaires pour contrecarrer ce qui est présenté comme un relâchement des comportements.


Parmi ces mesures, on rappellera l'interdiction du kit mains libres au volant, l'abaissement du taux d'alcoolémie pour les conducteurs novices (0,2 g/l de sang), l'expérimentation de tests salivaires pour détecter les stupéfiants et l'augmentation du nombre de radars (500 supplémentaires d'ici à fin 2018 et 10.000 radars "leurres").


Dernièrement, le gouvernement a décidé de contraindre les chefs d'entreprise à identifier leurs salariés pris en infraction au volant d'une voiture de société, afin que les points soient éventuellement retirés de leur permis. Pendant ce temps, l'état des routes continue à se dégrader et la somnolence reste une préoccupation. Sans parler des conduites sans permis de conduire et sans assurance. Pa grave, les radars vont se multiplier.


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Cette nouvelle vient conforter la mise en place de nouveaux radars !!!

Par Anonyme

 Il m'a aimée toute la nuit, mon actionnaire...:lover:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire