Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Sécurité Routière: une étude sur les comportements qui alerte

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière: une étude sur les comportements qui alerte

Nous sommes les plus vulnérables sur la route et pourtant nous ne sommes pas forcément les plus vigilants. Ni ne faisons forcément le nécessaire pour nous protéger au mieux. Le baromètre AXA Prévention a pris la température de la vie dans la circulation d'un motard et d'un scootériste. Et il en ressort un avis de tempête.


Pour commencer, on regrette que les usagers des deux roues motorisé n'échappent pas au fléau des SMS et autres appels en roulant. 23 % d'entre eux avouent en effet tenir une conversation avec le portable en roulant et 23 % reconnaissent même ne pas se servir d'un kit mains libres. Le carton jaune est donné aux scootéristes: 38 % d'entre eux affirment téléphoner en conduisant et 37 % n'utilisent pas leur kit mains-libres. Quant aux SMS, ils sont aussi légion. Avec un différentiel appuyé entre les motards et les fans de scooter puisque les uns ne sont que 6% alors que les autres émargent à 28 %.


Sécurité Routière: une étude sur les comportements qui alerte


Les mêmes scootéristes se font aussi défavorablement remarquer lorsque l'on parle de conduite addictive. Avant de prendre la route, ils sont deux fois plus nombreux que les motards à consommer de cannabis: 15 % contre 7 %. Quant la vitesse, 57 % des conducteurs de deux roues motorisées reconnaissent rouler à 65 km/h en ville et ils sont 41 % à déclarer qu'il leur arrive de rouler à 160/170 km/h sur autoroute. C'est cependant bien moins qu'il y a dix ans, alors que durant la même période, le non respect des feux tricolores est passé de 49 à 58%.


Last but not least, 37 % des motards avouent conduire sans être convenablement équipés, et ce un taux atteint les 66 % chez les scootéristes. Et pourtant, 66 % d'entre eux déclarent se sentir moins en sécurité qu'il y a 10 ans en roulant.


Mots clés :

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 A quand une obligation par les assurances d'avoir au minimum pour rouler en plus du casque, blouson, gants, pantalon quelqu'il soit, jean's par exemple, et des chaussures qui tiennent aux pieds, j'avais assisté à une réunion en 85 avec les importateurs , assureurs, gendarmerie, sécurité routière et les ministères concernés et tout le monde est ressorti de la en promettant que l'on mettrais en place une réforme et depuis 30 ans rien a changé sauf pour les agents motorisés mais au bout de 28 ans. Si ceci était mis en appliquation et ce n'est pas compliqué, il y aurait certainement beaucoup moins de mort et ça ne couterait pas un BRAS a la sécu et aux assurances Cordialement Patrick  

Par Anonyme

La seule veritable question est de connaitre la motivation d'achat d'un deux roues; Il n'y a jamais eu aucune etude ni enquete sur le sujet car il n'y a qu'une seule reponse, que tout le monde connait mais dont personne ne veut parler. La reponse honnete est (à 80%) " pour aller plus vite que les voitures!"  Or les voitures sont déja la plupart du temps en excès de vitesse.... Il est vain d'echaffauder des tas de bonnes raisons d'expliquer l'accidentologie des deux roues tant que l'on n'aura pas fait face à cette etude non dite

Par Anonyme

moi j'ai une moto car je suis un dur, un rebelle, mon idole c'est Johnny, c'est la fureur de vibrer hell's angels forever, c'est très très con ce que tu dis pyrlouit, moi j'aime bien faire du bruit et faire des burns yeah yeah fuck la police fuck manu et fuck pyrlouit

Par Anonyme

Haaaaaaaaaaa 17:38 , un harleyiste, le vrai rebelle des temps moderne      :-)     le gars qu ise paye un moto qu ien jette mais qui avance pas pour 2 sous, histoire de pas se mettre mal avec les forces de l'ordre, tout dans le style, et dans le respect du code de la route ...   nan mais faut pas rever hein mon vieux, aujourd'hui c'est fini l'image du harleyiste rebelle, 2000 km par an, qui respecte les limitations et passe plus de temps au troquet à boire des bières pour entreteinr son bide et à regarder une dinde danser dévetue ...   Aujourd'hui, le vrai rebelle, c'est plutot celui qui vit sa passion, en Sportive ou en Roadster et qui continue de transgresser les regles malgré les incessantes attaques de nos dirigents, pour tenter de nous calmer, et nous faire croire qu'il ne faut pas rouler vite       :-D       

Par Anonyme

en rèponse à "Anonyme" : fuck ce que tu veux, mais dans ton cas, ce qui me console c'est que cette moto là reste un formidable outil de la selection naturelle

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire