Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sunday Ride Classic 2014: l'interview de "Tepi" Lansivuori.

Dans Moto / Sport

Sunday Ride Classic 2014: l'interview de "Tepi" Lansivuori.

Lors de la sixième édition de la Sunday Ride Classic, qui a, dès le début pris ses quartiers sur le circuit Paul Ricard du Castellet, Caradisiac Moto a pu s'entretenir pendant quelques minutes avec le pilote finlandais Teuvo Lansivuori. Enfin!... S'entretenir est un bien grand mot car l'homme ne parle que le finlandais (et encore du sud du pays d'après un de ses proches) et n'est pas franchement du genre... bavard. Interview...


Merci de nous accorder quelques minutes. A quelle époque remonte votre passion pour la moto?


A 7 ans.


Vous avez commencé par divers disciplines...


Les courses sur glace d'abord, puis sur terre.


Qu'est-ce qui vous a amené à vous orienter vers la vitesse?


En fait, dès le début je voulais faire de la vitesse mais je n'avais pas le budget pour ça. J'ai donc commencé par les courses sur glace et les courses sur terre pour me faire un nom.


Quel est votre meilleur souvenir?


Aujourd'hui.


Est-ce que vous continuez à suivre les grands prix?


Oui, tout à fait.


Quel regard portez-vous justement sur le Moto GP actuel?


Je n'ai jamais roulé sur une moto moderne donc je ne sais pas comment elles se comportent. Mais en règle général, je suis plutôt opposé à l'omniprésence de l'électronique sur ces machines.


Que pensez-vous des pilotes finlandais?


Je suis très confiant sur les chances de Mika Kallio pour revenir au plus haut niveau. Par contre, je suis moins convaincu par Niklas Ajo. Mais bon! Il est encore jeune...


Sunday Ride Classic 2014: l'interview de "Tepi" Lansivuori.


Qu'est-ce que cela vous fait de vous retrouver au milieu de nombreux fans?


Je suis surpris que quarante ans après, ils se souviennent encore de moi. Je suis très content d'être ici et je souhaite participer plus souvent à ce genre de manifestation.


Merci beaucoup et bon week end.


Merci.


Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Qu'est ce qu'il a fait depuis tout ce temps Lansi ???

Par Anonyme

Un sacré client le bonhomme, je l'ai vu au RICARD dans les années 70, il avait enfumé tout le gratin avec sa Suzuki 750 4 Cylindres, un boulevard, et même si la machine y était pour une part il savait s'en servir. Déjà un précurseur du pilotage moderne avec les genoux qui frôlent le sol, avec Saarinen c'était des pilotes qui sortaient de l'ordinaire, du classique, et ils aimaient l'eau ces bougres!

Par Anonyme

j aime bien les commentaires de ces mecs d époque , pas de grands parleurs , des sportifs pas d abord dans l image et la comm , certains maintenant font d abord ça , ils font et s ils sont obligés de parler , ils vont droit et court sans détours ha ... un peu de nostalgie oui

Par Anonyme

tu parles, ils se la racontent un max, quand je vois les pilotes actuels, le niveau est 10 fois plus élevé, rien à voir avec ces promeneurs du dimanche...

Par Anonyme

rectif : ce sont les motos qui sont meilleures , pas les pilotes , de plus , comment peut on parler de promeneurs du dimanche pour des hommes qui n étaient pas sûrs de voir l arrivée en vie , je dirais même le contraire , pas mal de pilotes actuels ne prendraient même pas le départ d une compé avec leurs motos d avant

Par Anonyme

15,21 ces mecs avaient 100 à 140cv (en 750) sur 1500 tours de plage utile et encore !! zéro électronique, des freins de série et des pneus à peine mieux, des cadres aciers de M...et ils couraient sur des "circuits" où tu ferais dans ton calbute avec un temps à 25 sec de la pôle !!! c'étaient des princes ...qui tapaient pas loin des 300 kmh ...avant serrage !!!! fallait des sacrées "boules" à l'époque !!!

Par Anonyme

@TGV: tu sais pas de quoi tu parles, tu glorifies un passé que tu n'as pas connu autrement qu'en lisant des revues spécialisées, tu es un passéiste, fais gaffe car tu vas devenir gâteux à force de dire que c'était mieux avant, la vérité c'est que pour courir il faut forcément en avoir mais il faut surtout avoir la passion, les risques tu les vois pas pareil à 20 ans où t'es forcément un peu inconscient, après quand tu commences à te blesser, tu finis par gamberger, tu raccroches de gré ou de force, et puis tu deviens un has been nostalgique et donneur de leçons, qui est tout content quand on se rappelle de lui et qui se la joue modeste, les motos d'avant étaient bien plus faciles à cerner, maintenant ils ont des missiles et ils freinent comme des trappeurs, mais quand ils doivent aller chercher le dernier centième dans chaque virage, c'est toujours aussi dur, il faut des phénomènes de 20 ans qui mettent le coude par terre et les virages en glisse, Jules César avec son char il roulait sur des pavés, au moins il devait pas choisir une gomme soft à l'arrière ou un medium à l'avant, il gagnait à tous les coups, un peu comme Rossi quand y'avait que des vieux schnoks pour garnir la grille...

Par Anonyme

mais pas forcément , je ne connais pas TGV mais qui vous dit qu il ne connait que les revues spcécialisées ??! des types du type de TGV , il y en a plein , et ils étaient au bord de la piste des gp et même presque sur la piste , il ya eu une vie avant les Marquez , Stoner .....

Par Anonyme

jairetrouvémondentier ...on a déjà eu ce genre de "conversation" ....mon chéri !!! Je te répète que je ne glorifie rien, surtout pas le passé, Lansi c'est en gros la décennie 70/80....on ne peut strictement rien comparer, sauf que y'a toujours 2 roues...et pis c'est tout ! Mais les mecs qui envoyaient du lourd avec ses "ancêtres" étaient du même métal que ceux d'aujourd'hui !! Fallait beaucoup de talent, de courage, de bol et le dernier centième (disons 10ième) était un graal aussi convoité et difficile que maintenant. Ils avaient en moins, le staff technique (ingénieurs 0 mécanos 2, je te parle pas des privés..)  l'électronique (demande à Pédrosa comment ça fait quand y'en a plus !) le pognon ( alors ça ENORME) ils risquaient leur vie à chaque GP et du coup, rares sont ceux qui ont connus "le naufrage de la vieillesse". Sheene a décroché de l'AR à 280..ça marchait quand même..non ? avec de freins carbone ils freineraient pareil, avec les pneus 2014 ils prendraient autant d'angle, mais la moitié du plateau de ces années là regarderait les courses en spectateur maintenant, car il n'y a plus de place pour les "amateurs" depuis très longtemps...trouve des vidéos de Saarinen, tu verras si c'est pas.."moderne"  comme pilotage!!! ..et n'enterre pas Rossi..trop vite !! T'as le bonjour de Mathusalem !!!

Par Anonyme

entrecésaretMarquez .. je t'aime !!! J'ajoute pour le "dentiéperdu"  un peu chiant mais sympa quand même et bon à l'écrit, ce qui est si rare....que si tu enlèves les "aides" électroniques actuelles (TRA-C, anti-weehling, capteur d'angle...) tu verras les temps au tour remonter en flèche !!..et les fiers chevaliers 2014 sur leurs missiles retrouveront des ..motos et tout dans la main droite !!! and the winner is ???.... le spectacle !! ..purée....comme t'as pas idée. 

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire