Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superbike – 2015 : Ducati gêné par la pluie mais toujours considéré comme un des favoris

Dans Moto / Sport

Superbike – 2015 : Ducati gêné par la pluie mais toujours considéré comme un des favoris

La donne 2015 du mondial Superbike sera-t-elle différente de celle de 2014 ? Les observateurs se plaisent à le croire en raison d'un changement de la réglementation qui a obligé les usines à réviser en profondeur leurs centrales électroniques. Celles-ci doivent désormais se rapprocher un peu plus de la série et beaucoup de ce qui est en vigueur en Superstock 1 000. Une catégorie où la 1199 Panigale s'est forgée jusque là l'essentiel de son palmarès. D'où l'impatience de Ducati de débuter la saison...


En attendant, il faut en passer par les test hivernaux qui n'ont jamais aussi bien porté leur nom qu'à Portimao. Pendant les jours passés sur le tracé Portugais, les écuries présentes ont d'abord dû composer avec une météo exécrable. Mais tant les hommes de l'écurie officielle désormais appelée Aruba.it Racing – Ducati Superbike Team que le duo de la structure satellite Althea sont sortis confortés dans leur espoir de jouer les premiers rôles cette année :


Davide Giugliano : « Ces deux journées ont malheureusement été compromises par le mauvais temps. Nous n'avons pu commencer à travailler sur le sec que le jeudi après-midi. Ça nous a quand même permis d'avoir un aperçu de la moto de 2015. Nous avons essayé d'identifier un set-up de base pour l'électronique et les suspensions, en utilisant des pneus usés et sans nous préoccuper des chronos. Nous aurons deux autres journées d'essais à Jerez la semaine prochaine et nous pourrons donc continuer à nous préparer pour Phillip Island. Nous espérons avoir de bonnes conditions météo afin de pouvoir bien travailler au cours de ces deux journées. »


Superbike – 2015 : Ducati gêné par la pluie mais toujours considéré comme un des favoris


Chaz Davies : « C'était bien de pouvoir remonter sur la moto après la trêve hivernale. La météo a malheureusement limité notre marge de manoeuvre et nous n'avons pas totalement pu évaluer les nouvelles solutions que nous devions tester parce que les conditions de piste n'étaient jamais bonnes. Mon feeling avec la moto était quand même assez bon et c'est positif. J'espère vraiment que nous aurons du beau temps pour nos prochains essais à Jerez afin que nous puissions continuer à travailler et aussi voir où nous en sommes par rapport aux autres teams. »


Matteo Baiocco (Althea): « Nous n'avons pas eu beaucoup de temps pour tester la moto dans de bonnes conditions ici mais je pense que les choses avancent d'une manière positive pour l'an prochain, » a déclaré Baiocco. « La moto continue de progresser, petit à petit. La semaine prochaine, je testerai de nouvelles configurations électroniques à Jerez, ça devrait être intéressant, et nous partirons ensuite pour l'Australie. »


Nico Terol (Althea): « Il y a beaucoup de différences avec le Moto2 ! La Superbike a plus de puissance, le moteur est incroyable. Il y a en plus de l'électronique et les pneus sont différents. Ça me plaît beaucoup. Les Moto2 sont plus rigides et plus difficiles je pense. Cette Superbike est plus facile à piloter, la puissance et l'électronique étant les deux principales différences. La moto de 2015 est toute nouvelle. Le problème ici à Portimao a été la météo. J'ai besoin de faire plus de kilomètres sur piste sèche afin de mieux cerner tous les paramètres. »


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire