Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superbike - Afrique du Sud: La bouteille à encre chez Ducati Xerox

Dans Moto / Sport

Superbike - Afrique du Sud: La bouteille à encre chez Ducati Xerox

Les temps sont difficiles en ce moment pour les troupes Ducati Xerox. Heureusement que pour le championnat, le blason de Borgo Panigale peut compter sur la régularité d'un Carlos Checa, sinon il serait à des années lumières au championnat. La victoire de Fabrizio lors de la première manche a crée l'illusion sur un tracé de Kyalami qui avait été particulièrement favorable à la paire officielle l'an dernier. Mais cette saison, il n'y a rien à faire, le grip est pris en grippe :


« Lors de la première course, mon pneu arrière s'est effondré après dix tours et je n'avais plus grand-chose à faire. Sans adhérence, vous êtes nulle part. » raconte un Haga dix septième à cette occasion. « Lors de la seconde, on a modifié la moto et nous avons gardé les mêmes pneus. C'était mieux et la mi-course passée j'ai pu continuer à attaquer. Mais la tête de course était déjà loin. » Résultat, un dixième rang.


Maintenant, avec Fabrizio, on n‘est pas plus éclairé puisqu'il a connu exactement la situation inverse : « Je suis heureux de ma victoire en première manche après tant de résultats décevants » commence Michel. « J'ai dû faire une course solide pour maintenir à distance Carlos Checa. La deuxième course a été très différente. Le niveau de grip a chuté après seulement trois ou quatre tours. Il m'est alors devenu impossible de suivre les leaders. »


Pour le prochain rendez-vous à Salt Lake City à la fin du mois, Ducati pourra alléger de trois kilos ses motos. De quoi redistribuer les cartes ?


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire