Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - Aprilia: Sylvain Guintoli ressent une pression positive

Dans Moto / Sport

Superbike - Aprilia: Sylvain Guintoli ressent une pression positive

Pour un pilote, arriver en lieu et place d'un champion du monde charismatique au guidon d'une moto tenante du titre n'est pas une conjoncture qui pousse à la sérénité. D'un coup d'un seul, la pression s'installe, les projecteurs restent braquer sur vous. Le tournant d'une carrière et c'est bien ce qu'est en train de connaître notre Sylvain Guintoli à l'aube de la saison 2013 de Superbike.


Nouveau pensionnaire de l'usine Aprilia, le Français sait que sa quatrième campagne dans le milieu sera celle de sa vie. Une échéance qui sera abordée, aussi, dans une adversité logiquement déclarée au sein de son nouveau box, puisque Eugène Laverty, son équipier et présent dans les murs de Noale depuis l'an dernier, devra aussi montrer qu'il est en mesure de pallier le départ à la retraite de l'icône Max Biaggi.


Autant de faits qui, pourtant, ne déstabilise pas un Drômois qui voit là plutôt comme une chance de s'affirmer enfin : « C'est un honneur de pouvoir piloter la moto championne du monde » a déclaré le tricolore lors de la présentation officielle des troupes à Milan. « C'est la plus importante opportunité de ma carrière. Beaucoup de gens me demandent si je ne ressens pas une certaine pression, mais en fait, c'est plus la volonté de démontrer mon potentiel en Superbike qui domine avant ça. C'est ce qui m'a étonné avec la RSV4, c'est le fait de s'y sentir tout de suite à l'aise avec. Je me suis senti immédiatement comme à la maison, malgré le fait d'avoir piloté des motos bien différentes par le passé. Le RSV4 est rapide, mais le plus important et qu'elle offre toutes les combinaisons possibles pour s'adapter à mon style de pilotage. »


En trois saison dans le mondial, Guinto a terminé sixième et deux fois septième au championnat. Il a remporté trois victoires, conquises en 2012 avec la Ducati. Il a aussi pilote une Suzuki.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire