Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - Bimota : le projet BB3 avorté

Dans Moto / Sport

Superbike - Bimota : le projet BB3 avorté

Les bonnes volontés ne suffisent pas lorsque l'on nourrit une ambition internationale. C'est ce qu'a découvert la marque Bimota qui a certes dans sa gamme une BB3 de bon aloi propulsée avec le moteur de la S 1000RR. Une machine qui a fait quelques apparitions probantes dans la catégorie EVO du Superbike cette année. Mais sa représentation est terminée, faute de seuil d'homologation non atteint.


Pourtant, c'est avec le team Alstare de Francis Batta que le projet avait été monté, pour une durée de cinq ans, une collaboration qui allait au-delà de la compétition. Et qui connaît ici un coup d'arrêt, mais pas le coup de grâce. Pour participer aux Championnats du Monde FIM Superbike, Supersport, ou encore à la Coupe FIM Superstock 1000, un constructeur doit produire une quantité minimum d'unités destinées à la vente du modèle dont il demande l'homologation. Le chiffre est fixé à 125 unités pour la première inspection mais le constructeur doit avoir atteint 250 unités au bout de sa première année, puis 1 000 unités au bout de la deuxième. Un rythme bien trop rapide pour le blason Bimota.


Superbike - Bimota : le projet BB3 avorté


De fait, la FIM et la Dorna avaient décidé d'abaisser ces chiffres et d'introduire une nouvelle règle, permettant à un constructeur candidat à l'homologation de participer aux épreuves Superbike pendant quatre mois, en ne marquant cependant aucun point. A la fin de cette période de 4 mois, le constructeur doit prouver qu'il a produit 125 unités lors d'une première visite d'inspection. Celle-ci n'a pas été couronnée de succès si bien que le processus d'homologation et la participation de Bimota sont donc suspendus, jusqu'à ce que le constructeur puisse atteindre les critères d'homologation. Voilà Ayrton Badovini et Iddon au chômage technique.


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Voilà une très mauvaise nouvelle pour ces 2 pilotes qui ne manquent pas de talent !! Ils l'ont largement prouvé en finissant régulièrement en tête de la catégorie EVO !! Vraiment dommage !! Je pense sincèrement que Bimota aurait été aux avant-postes, avec le nouveau rêglement du WSBK, à bastonner avec les machines japonaises.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire