Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Superbike - Monza: Ce sera finalement Busseï à la place de Rolfo !

Dans Moto / Sport

Superbike - Monza: Ce sera finalement Busseï à la place de Rolfo !

Cette fois, cela semble bel et bien définitif. Celui qui remplacera l'infortuné Roberto Rolfo blessé à la clavicule après être tombé de son vélo sera Giovanni Bussei. D'abord cité, le sémillant transalpin avait été ensuite écarté au profit de l'Américain Jake Zemke. Ce qui nous aurait fait deux pilotes de l'AMA Superbike à Monza, avec Michaël Beck au GMT 94.


Mais il semblerait que le team Honda Althea se soit moins bien organisé que Christophe Guyot pour faire traverser l'Atlantique à son pigiste puisque les formalités n'ont pu être honorées à temps auprès de la fédération américaine.


Jake Zemke restera donc à la maison et Busseï peut remettre son cuir à franges légendaire pour les déployer sur la longue ligne droite de Monza.


Superbike - Monza: Ce sera finalement Busseï à la place de Rolfo !


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

D'après le communiqué publié par le manager de Zemke, rien à voir ni avec l'organisation du team Althea ni avec des formalités vis-à-vis de l'AMA (lesquelles d'ailleurs ???) Zemke est un des pilotes de pointe de American Honda, au sein du team satellite Erion, en charge des catégories Supersport et FXtreme. Il était cette semaine en essais avec tous les teams de pointe. Ili a envisagé de ne faire que la première journée d'essais et de sauter dans un avion pour Monza, mais la première journée a été bouleversée par la météo et faire l'impasse sur le reste de ces essais était trop risqué. Du coup, le trajet devenait matériellement infaisable, d'où le refus de Zemke. Michael Beck, qui n'est que le troisième pilote de l'écurie satellite Yamaha (Graves Motorsports) et qui est mal placé au championnat Supersport, n'a pas eu ces difficultés.

Par Anonyme

www.sportautomoto.it/News.asp www.worldsbk.com/pubb_EN/news_ext.php Mais bon, c'est peut être un complot international destiné à nous cacher la vérité hein...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire