Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superbike - Nürburgring: Déjà des suprises en Allemagne !

Dans Moto / Sport

Superbike - Nürburgring: Déjà des suprises en Allemagne !

Le paddock du Superbike vient à peine de s'installer sur le site endetté du Nürburgring que, déjà, des surprises nous sont soumises. Loin de la joute sportive exacerbée qui va opposer Marco Melandri, leader du championnat sur une BMW qui fera sa représentation nationale et Max Biaggi, l'Empereur qui refuse d'être déchu, c'est en coulisse que les choses se sont mises en mouvement.


Ainsi, le team Effenbert Liberty vient à nouveau de se faire remarquer en jetant par dessus bord un autre de ses pilotes. Après Sylvain Guintoli qui s'est refait depuis une santé au guidon de la Ducati de la structure PATA, c'est maintenant Jakub Smrz d'être dirigé vers la sortie par ses compatriotes. Le Tchèque est remplacé au pied levé par le pigiste bien connu Lorenzo Lanzi qui avait fait une apparition cette saison en Supersport à Assen. Une démonstration qui s'était d'ailleurs soldé par une victoire.


Du coup, Maxime Berger est le seul survivant du trio de départ aligné par cette écurie qui avait déclaré forfait à Moscou pour cause de restructuration humaine et technique. Une cause qui cache peut être un mal plus profond, d'ordre économique.


Par ailleurs, il se dit avec insistance que le second pilote du team BMW Italie aux côtés de Marco Melandri est désigné. On attendait Ben Spies, mais il restera finalement en Moto GP pour une Honda Gresini ou, plus sûrement, une Ducati. On regardait du côté de Carlos Checa qui n'a aucune nouvelle de Ducati et qui a le même manager personnel que l'homme de Ravenne. Mais finalement, ce sera peut être un outsider qui remportera la mise en la personne de Chaz Davies !


Le Gallois, champion du monde Supersport en titre est actuellement en pleine progression avec une Aprilia qu'il devrait donc laisser. Mieux, c'est carrément toute l'équipe ParkinGO qui devrait lui emboîter le pas. Une opération économique qui ne ferait néanmoins pas l'affaire des Flammini qui verrait ainsi une de ses écuries disparaître.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire