Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superbike - Régis Laconi: "En 2010, je serai au guidon"

Dans Moto / Sport

Superbike - Régis Laconi: "En 2010, je serai au guidon"

Revenu de son effroyable carton du 15 mai en Afrique du Sud, Régis Laconi s'est révélé comme le Monsieur Indestructible du monde de la moto. Le Français, qui a fait les freins à la grande faucheuse avant de lui fausser compagnie en wheeling, recharge ses batteries du côté d'Aix en Provence où il pense à ce que sera son futur proche. Car l'homme ne pense qu'à repartir au combat et c'est à Jean Paul Ancion qui le dit: en 2010, il sera au guidon:


Comment vas tu Régis ?


« Ca va nickel et super bien. Je me fais une gros ‘récup' et j'ai besoin de beaucoup de temps. Je suis rentré depuis 15 jours chez mes parents à Aix-en-Provence et je suis là bien debout au bord de la piscine en train de te parler. En revanche, il y a la fameuse cervicale qui a besoin, entre trois et quatre mois, de consolidation ».


Comment se passe ta rééducation ?


« Je fais du vélo d'appartement depuis déjà une semaine et j'en fais 50 minutes le matin avec un peu de natation. Tout se passe bien. J'avais perdu 8 kg en arrivant ici et j'en ai récupéré déjà 4. Tout doucement, je reprends des jambes et du muscle. Je mange maintenant normalement. Tu peux rassurer tout le monde : Régis est reparti dans la bonne direction mais il faut du temps. Les mecs qui arrêtent de fumer, n'arrêtent pas en cinq minutes. J'ai eu un accident sérieux, maintenant place à mon retour. Ce que je regrette le plus, c'est que quelques journalistes français m'ont trop vite enterré. J'ai lu des trucs indécents sur moi ».


Superbike - Régis Laconi: "En 2010, je serai au guidon"


Envisages-tu de rouler à nouveau cette saison ?


« Ce serait inconscient de ma part. Je préfère me préparer physiquement à bloc et on verra. Chaque chose en son temps. Au mieux, je pourrai envisager de rouler à Imola (27 septembre), Magny-Cours (4 octobre) et Portimao (25 octobre), mais en tout cas, je viendrai à des courses sans soucis avec grand plaisir. Remonter sur une moto sans être à 100%, c'est impensable pour moi. J'ai déjà la chance d'être là aujourd'hui car il est clair que j'ai bien ‘morflé' ».


Quelle relation gardes tu avec ton team ?


« DFX Corse est une équipe vraiment super et je tiens ici à les remercier pour tout ce qu'il ont fait et ce qu'il font encore. Ce sont vraiment des gens extraordinaires. Pour le reste, je sais qu'il espère me revoir en piste le plus rapidement possible mais pour eux, le plus important, c'est que je retrouve la forme. Avec eux, c'est zéro pression et c'est extraordinaire. Je peux te dire qu'il n'y a pas beaucoup de team qui aurait fait ça pour un pilote. D'autant plus qu'en ce moment avec Lanzi, ils ne rigolent pas tous les jours. Merci encore à Daniele Carli qui m'a donné l'opportunité de rouler sur une Ducati, tout comme à SEGURA, qui pour leur retour à la compétition m'a fait confiance à 1000%. C'est vraiment extraordinaire pour un pilote français de rouler pour une firme française. Merci aussi à eux qui ont relevé le défi et m'on fait confiance. J'aime les choses un peu folles et ambitieuses. Merci à Olivier de Roaldès, le patron de SEGURA. Pour l'an prochain, il est trop tôt pour en parler mais ce qui est certain, c'est que je serai au guidon en 2010 ».


C'est grâce à ta condition physique incroyable ou à ton super moral que tu en es là aujourd'hui ?


« Ma condition physique y est pour beaucoup, je pense. Quand je vois dans quel état j'étais en Afrique du Sud et maintenant à Aix, il est certain que sans mon physique, j'étais mort d'avance. En plus, me connaissant, la première chose qu'il m'est passé par l'esprit, c'était de sortir la tête hors de l'eau. Ensuite, j'ai besoin de retrouver mon physique. Pas pour faire le beau mais pour rouler à nouveau. Tant que je ne serais pas à 100%, je travaillerais pour y arriver et basta ! Dans 15 jours à 3 semaines, je vais attaquer le vélo dans la région. Et puis, mes parents sont là et j'ai retrouvé tous les potes qui passent me voir. Merci également à tout ceux qui pensent à moi et qui me soutienne. Je peux juste leur dire que tout va bien et que j'irai les saluer bientôt… »


Pour contacter Régis par courrier :


Régis Laconi


Chez Aldo Laconi


25 avenue des Violettes


13860 Peyrolles-en-Provence


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Super article, merci de donner des news de régis ça fait plaisir. Mais est ce que vous avez laissé écrire cet article par un enfant de 7 ans ou toutes les fautes sont faites expres? A l'air informatique c'est affligeant de voir que plus personne ne sait écrire correctement!!!

Par Anonyme

Est un plaisir énorme avoir des nouvelles de Regis (et que belles nouvelles) pilote et homme irremplaçable dans les pistes et dans les paddock de tout le monde.  Regis, un gros bonne chance de ton fan de longue date (excusez le mien Français terrible)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire