Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - Supersport: Les vidéos de Monza et la colère de Pirelli

Dans Moto / Sport

Superbike - Supersport: Les vidéos de Monza et la colère de Pirelli

L'étape de Monza du Superbike va laisser des traces. Elle devait être festive grâce aux vingt cinq ans de la catégorie mais elle a tourné en eau de boudin à cause de la pluie qui a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Un naufrage qui a agacé le team Effenbert au point qu'il menace à présent de quitter le navire dès Donington après qu'il ait arrosé l'univers d'un communiqué relatant une mauvaise farce vécue en Italie par ses troupes.


Les éclaboussures sont allées jusqu'au manufacturier unique Pirelli, accusé de ne pas avoir les gommes idoines pour faire face à ses responsabilités. Un point de vue dénié par la marque italienne qui précise qu'elle avait recommandé des intermédiaires que personne n'a voulu prendre.


Tout ça sous les yeux des anciennes gloires présents dans le paddock dont aucune n'est allée dans le sens du mouvement d'humeur des pilotes. Carl Fogarty n'a pas hésité à rappeler qu'à son époque, on bravait toutes les conditions. Ce qu'ont fait d'ailleurs les autres pilotes des autres catégories. La preuve avec ses images ce qui vous permettra de forger votre propre opinion.







Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 C'est vrai que les Mélandri and Co n'ont pas fait preuve de beaucoup de sérieux. Heureusement que d'autres comme Skyes, Guintoli, Baldovini n'ont pas peur de rouler sous la pluie. Mais peut-être est ce seulement une stratégie: les 4 cylindres (Aprilia, BMW...) sont moins performants sur le mouillé et donc plutôt que perdre de gros points face aux Ducati les Mélandri, Biaggi, Haslam qui se battent pour les plus hautes marches préfèraient mieux l'annulation de la course. Et en fait ils n'ont pas perdu gros.

Par Anonyme

Eh oui ! Voilà ce qui arrive quand les ex starlettes du motogp viennent en superbike avec leurs habitudes et leurs exigences !!!!

Par Anonyme

MERCI les pilotes de Superbike ! je reviens de Monza : un voyage de 1200km(A/R), un budget d'environ 500 euros ( voyage, places, hotel etc...) pour voir 3 tours dans la 1ère course et 8 dans la deuxième : quelques gouttes ont suffi pour annuler la course alors que toutes les autres catégories ont roulé sous la pluie. Certains pilotes, tels que Melandri devraient arrêter de se prendre pour des stars et penser aussi à leur public !  Il est clair que  les prévisions météo décideront de mes prochains déplacements à Magny Cours et en Allemagne.

Par Anonyme

 Les mélandri, biaggi  et compagnie savait très bien que sous la pluie c'était sykes ou guintoli qui allait raflé la mise. Donc y ont préféré annulé la course. C'est une honte 

Par Anonyme

:voyons:Mais pourquoi se déplacer si loin alors qu'on voit si bien à la TV?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire