Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Supersport: Dommage pour Arnaud Vincent !

Dans Moto / Sport

Supersport: Dommage pour Arnaud Vincent !

Arnaud Vincent avait été annoncé dans le Team Millet pour participer au mondial 600 Supersport au guidon d'une yamaha R6. On vient d'apprendre que la structure n'a pu réunir les budgets pour 2007 et a décidé de jeter l'éponge : dommage.


Contraint de quitter les Grand-Prix fin 2006 faute de guidon à la hauteur de son talent, on pensait notre champion français capable de rebondir cette saison.


Arnaud n'a pas la reconnaissance des stars des Moto GP et pourtant, quel parcours !!!


Arrivé à la piste relativement tard, 18 ans, il participe à sa première course en championnat de France au Mans et termine 9ème.


En 97, il est champion de France et d'Europe en 125 cm3.


L'année d'après, intégré dans l'équipe Scrab, il va pouvoir se mesurer aux meilleurs de la catégorie. Quelques jolis coups d'éclat embellissent la saison et surtout une seconde place au Sachsenring, sous la pluie.


Le sympathique Varois attaque la saison 99 sous de nouvelles couleurs, et pas des moindres, le Team Aspar Martinez. Une nouvelle marche sera gravie par une première victoire au Grand-Prix de Catalogne. La saison se clôture par une 7ème place mondiale. Bien, mais le garçon sait qu'il peut faire beaucoup mieux.


Supersport: Dommage pour Arnaud Vincent !


Son objectif, c'est le titre : pas simple.


En 2000, départ en fanfare : 1er Grand-Prix de l'année et première victoire en Afrique du sud. Le reste de la saison ne sera pas aussi facile et en fin d'année, il doit changer d'employeur pour 2001.


Le français roule alors chez Fomma, mais de trop nombreuses blessures viendront à bout de ses ambitions.


Pire encore, l'hiver 2001-2002, Arnaud est sans guidon. Il prend alors contact avec l'italien Fiorenzo Caponera qui lui propose en dernière minute de rouler sur une bonne Aprilia mais avec des moyens très limités. Peu importe, l'année est décisive, les jeunes arrivants ont les dents longues.


L'idée s'avèrera judicieuse, puisqu'au terme d'une très belle saison, Arnaud Vincent devient le premier Français Champion du Monde en 125 cm3.


Malgré ce titre, pas d'offres sérieuses pour monter en 250, c'est l'épisode KTM en 125 puis l'équipe France et en 2005 la tentative avec l'usine Fantic en 250, avec les déboires que l'on connaît.


Une nouvelle saison de galère en 2006, sur une moto au manque de fiabilité redoutable, empêchera notre Champion du Monde de prétendre à une structure à sa mesure pour 2007.


L'idée de se diriger vers le 600 Supersport semblait intéressante, d'autant qu'il ne fait guère de doute qu'Arnaud Vincent allait y être rapidement performant.


Aux dernières nouvelles, le championnat du monde de Supermoto pourrait être sa destination... à moins qu'en dernière minute...ça a déjà marché ...messieurs les Team-Managers ?


Mots clés :

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Honte aux team-managers :q

Wil :non:

Par Anonyme

encore un grand talent Français gache :cry:

Robert

Par Anonyme

De toute façon en france, il y a des sous pour le foot et la formule 1, mais dès que l'on demande de l'aide pour faire courir un très bon pilote comme Arnaud il n'y a plus personnes. C'est une honte de voir ça. :q Dom

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire