Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Supersport - Silverstone: Sam Lowes accuse Kenan Sofuoglu de l'avoir fait intentionnellement tomber

Dans Moto / Sport

Supersport - Silverstone: Sam Lowes accuse Kenan Sofuoglu de l'avoir fait intentionnellement tomber

On a eu le dépassement de Valentino Rossi sur Casey Stoner à Laguna Seca, on se souvient de la manœuvre de Marc Marquez sur Jorge Lorenzo, cette année, à Jerez, voilà à présent au tour du Supersport de présenter son cas d'espèce. Mettant aux prises Sam Lowes, ci-devant leader du championnat, et son rival Kenan Sofuoglu, tenant du titre.


La bisbille tient dans cette passe d'armes dans les derniers virages de l'ultime tour pour le gain de la victoire à Silversone. Après avoir joué au jeu du chat et de la souris durant toute la course, les deux hommes ont décidé de régler l'affaire en vue du drapeau à damiers. Dans une portion lente, le Britannique à la Yamaha a fait l'intérieur au Turc doté de la Kawasaki qui, aussitôt a contre-attaqué. Mais avec moins de fluidité puisque l'accrochage s'est produit au point de corde, jetant par terre l'homme à la R6.


Ce dernier a pu repartir et sauver sa seconde place essentielle pour le championnat. Mais la polémique s'est ouverte. Le team Yakhnich a déposé une réclamation contre l'officiel à la Ninja, que les commissaires n'ont pas suivi. Ceci, alors que les protagonistes faisaient bonne figure sur un podium électrique.


Avec le temps, on aurait pu penser que les choses allaient se tasser. Mais en fait, celui-ci a révélé que la blessure était profonde : « La course était presque gagnée et je me suis lancé dans une attaque que j'avais bien préparée » se rappelle l'Anglais. « Mais je ne m'attendais pas à ce que Kenan fasse une telle manœuvre. Il l'a fait exprès, ce n'est pas acceptable et cela ne devra pas se reproduire à nouveau.» Côté écurie, Claudio Corsetti précisait : « Piloter de manière agressive et voir ce que l'on a vu sont deux choses différentes. » Les deux hommes vont avoir tout le mois d'août pour ruminer ça avant de se retrouver au Nürburgring en septembre.


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

A la vue des images de la course: Pas de quoi en faire un fromage ! 

Par Anonyme

Course bizarre entre les 2 pilotes, qui se sont volontairement laisser passer à plusieurs reprises ........   après pour la manoeuvre, difficile de juger       :bah:          mais Sofuoglu est déja connnu pour des faits d'agressivité en piste, ça risque de lui couter cher

Par Anonyme

La manoeuvre était osée, mais Lowes a laissé la porte ouverte (si petite soit elle). Sofuoglu, que je n'apprécie pas plus que ça, en a profité. C'était chaud, mais pour moi c'est un fait de course. Si Lowes avait bien fermé la porte, il ne serait pas passé ....

Par Anonyme

Sofuoglu est un habitué des manoeuvre tordues : sur Dan Linfoot l'année dernière à Magny-Cours, sur Foret à Aragon et sur Simon en Moto 2 à Catalunya. Encore un qui se croit tout permis sur la piste à l'imagine du Guignol jaune fluo.

Par Anonyme

 09:40 Bien fermé la porte ? à part monter sur le vibreur , je vois pas.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire