Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

SX Bercy 2010 : Interview Michael Pichon : "Je vais tout faire pour aider Nico Aubin"

Dans Moto / Sport

SX Bercy 2010 : Interview Michael Pichon : "Je vais tout faire pour aider Nico Aubin"

Lors du 28e Supercross de Bercy, le public est venu nombreux pour voir rouler les pilotes du championnat de France Supercross mais aussi et surtout les stars du cross US et du motocross mondial. Pourtant, à l'initiative de Michael Pichon, d'autres stars étaient présentes au POPB : les légendes de Bercy. Pas moins de 15 pilotes ayant écrit des pages de l'histoire du POPB étaient ainsi réunis pour une exhibition de quelques tours de piste. Pour nous, Michael revient pour nous sur ce programme mais aussi et surtout sur sa prochaine saison aux côtés de son fils et de Nicolas Aubin.


Bonjour Michael. Qu'est-ce qui t'a donné l'idée d'organiser ce « Légende de Bercy » ?


Lorsque l'on regarde dans ma génération et même un peu avant, et bien, il n'y a plus de pilote qui roule. On est tous un peu nostalgique de voir toutes ses années qui sont passées depuis quasiment 15 ou 20 ans. Alors pouvoir réunir tout le monde sur une présentation en faisant quelques tours de piste, c'était vraiment sympa. Même si certains évidement n'ont pas pu parce qu'ils ont des obligations professionnelles, ou qu'ils ont un peu d'âge et qui ne roulent plus beaucoup. Cela nous permet surtout de nous revoir, de se remémorer les grands moments de Bercy. Passer un bon moment ensemble et faire plaisir au public, c'était l'objectif n°1. Et d'après ce que je peux voir et bien, les gens apprécie énormément. On a tous évolué année après année mais jamais forcément tous ensemble. Il y a d'abord eu Jacky Vimond, Kervella, puis l'époque JMB et encore après il y'a eu moi, Tortelli, Vuillemin et là c'était l'occasion de réunir tout le monde pour faire un petit show pour le public, et ça c'était sympa.


Cela n'a pas dû être facile à mettre en place ?


Bah c'est surtout quelques coups de fil. On se connait tous même si à l'époque, on était tous adversaire. Mais nous avons tous gardé de bonnes relations. Et puis le supercross de Bercy nous a tous apporté beaucoup. On a toujours été bien reçu ici donc tout le monde a été OK directement. Même si pour certain, ce n'était pas évident de rouler parce qu'il y en a certains qui ne roulent plus depuis des années mais certains ce sont remis en selle, d'autres n'ont pas souhaité le faire mais ils ont tenu à être présent ce qui était l'objectif le plus important. Cela ce passe très bien et il faut les remercier car ils ont tous jouer le jeu, il n'y en a pas un qui a dit « Oh non, moi je ne veux pas venir ». Au contraire, ils ont tous été assez heureux de venir là et de jouer le jeu. Je pense que le public peut être satisfait parce qu'on l'a fait cette année mais ce sera surement difficile à refaire. On le refera peut être dans quelques années car ce n'est pas évident de réunir une quinzaine de pilote comme ça. Certains habitent aux USA, d'autres en France donc ce n'est pas toujours facile mais avec Xavier Audouard et toute son équipe, ils ont réussi à faire un bon boulot, on a réunit tout le monde. C'était une belle fête et une reconnaissance pour le public et l'organisateur de Bercy qui a fait le maximum pour nous.


Sur la piste, est-ce que cela se prend un peu au jeu avec Sébastien, Frédéric, Michael ?


Non pas du tout parce que l'on est pas là pour faire les fous. On n'est pas là pour se faire mal puisque l'on est là aussi pour voir la course et voir ce qu'il se passe en dehors. On essaie de se faire plaisir et de faire attention car on sait tous que le motocross est un sport à risque donc il ne faut pas non plus aller chercher la petite bête. On est là pour rouler tous ensemble, pas pour qu'il y ait trop de différence entre nous car ce n'est pas le but de savoir qui est meilleur que l'autre. Il y a même des pilotes comme Guédaro, qui a 43 ans et qui n'a pas fait une course depuis une bonne dizaine d'année, qui a joué le jeu de reprendre le SX, ce n'était pas évident. Il faut que tout le monde reste solidaire pour se faire plaisir.


Pour 2011, tu vas aider Nicolas Aubin au sein du team HDI. Qu'elle va être ta mission ?


Je vais essayer de le remettre un peu sur les rails. On sait tous que Nicolas a un gros potentiel mais depuis 2 ans, il n'est vraiment pas là où il devrait être donc ça ne va pas être facile. Je vais essayer de lui redonner le mental et l'envie de rentrer dans le top 10, voir dans le top 5 mondial. Cela ne va pas être facile mais il est dans un team qui est très motivé, qui donne le maximum pour qu'il y arrive donc c'est un challenge intéressant. Là, Nico a vraiment été au fond du gouffre ces 2 dernières années et j'ai vraiment envie de l'aider à revenir au meilleur niveau.


En quoi consistera ton travail avec lui ?


Il y aura de la préparation physique, du roulage mais aussi une préparation mentale et tout un ensemble de choses. Avec mon expérience, je peux l'aider. Je connais Nico depuis 10 ans car c'est moi qui l'avait aidé indirectement à le sortir car il avait un beau potentiel mais ses parents n'avaient pas trop de moyens. Je le connais bien, lui et sa famille et j'ai envie de l'aider à revenir à un bon niveau.


T'es tu prévus un programme de course pour 2011 ?


Oui, je pense faire quelques courses avec notamment Le Touquet et quelques cross inter. Mais il y a d'abord l'objectif de m'occuper de Nico mais aussi de voir mon gamin rouler. Il est en mini-vert et mon père sera là pour l'épauler mais je veux être prêt de mon gamin pour l'aider au mieux. Je veux qu'il progresse tranquillement, qu'il se fasse plaisir et je veux être a ses côtés le plus souvent possible. Donc entre mes courses, celle de mon gamin et Nico, cela me fait un programme bien chargé.


Merci beaucoup Michael et bonne saison 2011


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire