Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Taxe Carbone : le grand micmac gouvernemental

Dans Moto / Pratique

Taxe Carbone : le grand micmac gouvernemental

Ca y est c'est la panique dans les hautes sphères du gouvernement depuis que le Conseil constitutionnel a rejeté la proposition de la taxe carbone pour cause, entre autres, de ne pas respecter l'égalité devant l'impôt. Mais c'était sans compter sur notre cher Président de la République qui met la pression à ses subordonnés pour que la nouvelle version de la taxe Carbone soit mis en place pour le 1er Juillet de cette année.


Enfin ça c'était hier, car 24h après, la donne change déjà car Nicolas Sarkozy a pris en compte les interrogations mises en avant par les responsables de la majorité et précipiter les choses, ne serait pas la meilleure des solutions. Donc plus de précipitation pour la présentation du nouveau texte de loi pour le 20 janvier, mais paradoxalement le président souhaite quand même que la taxe soit appliquée pour le premier juillet 2010.


De son côté, l'ancien premier ministre Michel Rocard pointe du doigt le fait que Sarkozy veuille mettre la charrue avant les bœufs en lançant trop vite cette taxe. Il préconiserait plutôt de supprimer le système de marché de quotas européens et le remplacer par une taxe carbone européenne" (ce qui serait en soit plus logique en terme d'équité entre les particuliers, les entreprises et les pays eux-mêmes).


Procédé fourbe ou une réelle volonté de prendre le temps de faire les choses correctement, Rocard voudrait que le débat sur la taxe carbone soit reporté après les élections régionales (personnellement je pencherais plus vers la première option).


On n'est pas sorti de l'auberge !


Mots clés :

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Si je mets un carénage carbone à la place du poly sur ma reureu, ça compte pour la taxe carbone? Et si je vais au boulot en bus on divise par le nombre de passagers mais on compte le CO2 que j'expire en respirant dans le bus? [mode ironique off] je sors. Je suis sensible à la nature et sa préservation mais cette taxe est un foutage de gueule, déjà tout mélanger entre réchauffement climatique, pollution et CO2 ça commence mal (pas le temps de développer, mais renseignez-vous: agoravox...), et puis on fait quoi avec l'argent récolté par la taxe, sarko me paye des nouvelles fenêtres pour isoler mon appart' ? jejeenrr

Par Anonyme

heu... Agoravox, tu veux parler de la plateforme ou la désinformation la plus totale le dispute aux discussions de comptoir ?  il y a néanmoins là bas quelques articles récents nottament sur le groenland, qui pourraient te faire changer d'avis. Quoi qu'il en soit, pour des sources fiables je citerait plutôt manicore.com ou futura-sciences, mais effectivement ça va peut-être faire un petit peu plus mal à la tête ! - juste pour qu'on soit clair : le co2 que tu expires est d'origine renouvelable (son taux n'augmente pas), alors que celui de ta moto est d'origine fossile (il s'ajoute à l'atmosphère) ... et on en rajoute 30 milliards de tonnes par an. pour le pétrole seul c'est 80 millions de barrils ... par jour ! (mais on peut aussi s'imaginer que ça n'a aucun impact, c'est ton choix ^^ ) Bon sinon la taxe Carbone a été crée non pas uniquement pour le réchauffement climatique mais plutôt pour donner une valeur au carbone fossile dans le cadre du risque imminent de peak-oil. si on ne fait rien, c'est à dire si on ne donne pas une valeur croissante au carbone d'origine fossile AVANT que cette pénurie n'ait lieu, on court à la catastrophe et personne , surtout pas le grand public -n'aura fait le choix d'une alternative - vu que pour l'instant, le carbone ne vaut rien (on a donc aucun interêt à cesser de gaspiller) Sarko (que par ailleurs je conchie) n'avait rien à gagner de politique à instaurer cette taxe, d'une dizaine d'euros par an seulement - il l'a fait par conviction car il a été convaincu en amont par quelques experts français sur l'imminence de ce peak-oil et sur les problèmes climatiques qui vont de pair.

Par Anonyme

@ totoro : Salut, on trouve tous les points de vue sur agoravox, surtout on y développe les sujets, pas comme au JT. Toi aussi tu développes un point de vue, dont je partage certains aspects. Moi je n'affirme rien, sauf que le raccourci pour gogos "CO2 = réchauffement = pollution = tu payes et tout va bien" me gonfle. Et après le coup du choc pétrolier de 1973, le peak oil dont on parle aujourd'hui mérite d'être débattu, tout mérite d'être débattu. jejeenrr

Par Anonyme

"cette taxe, d'une dizaine d'euros par an seulement"  pour qui? je ne lis peut etre pas des article sur le rechauffement mais je vois  pas en quoi le faite de m'insiter à aller chercher du carburant est bon pour la planette ...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire