Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Vidéo moto : naissance de la Desmosedici RR

Dans Moto / Loisirs

Vidéo moto : naissance de la Desmosedici RR

Elle est considérée pour les talibans de la marque presque comme une œuvre d'art mécanique. Avec ses 1500 exemplaires vendus en quelques mois, elle reste pourtant la moto la plus chère du marché avec ses 55 000 euros. La Desmosedici RR a dévoilé quelques uns de ses mystères de fabrication.


MCN a pénétré dans les ateliers de Borgo Panigale où la belle prend naissance. Le tout présenté sur une petite musique douce. Bref, une jolie invitation au rêve. Un moyen de se consoler de ne pas avoir pu signer le bon de commande faute de disponibilité ou simplement le manque de moyens pécuniaires.



Pour voir la vidéo ici


Source


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Petite remarque, elle n'est pas la moto la plus chère du marché... ...par exemple, une MV Agusta CC vaut presque le double!!!

Par Anonyme

c'est clair que ce n'est pas la plus cher (exemple la mûnch mammouth 2000 avec ses 86000 euro ou autre MV agusta F4) mais elle reste quand même une moto d'exception et elle est également un emblème pour montré le savoir faire de Ducati en matière d'hypersportive

Par Anonyme

100000€ pour la MV la plus chère .... Elle en est loin la Desmo RR.

Par Anonyme

Merci d'avoir présenté la construction. La MV vaut le double mais le moteur est toujours le même,de la premiere 750 à la CC. Les dirigeants de MV prennent les amateurs de la marque pour des imbéciles . Il est plus facile de réaléser  de faire de la décoration avec du carbone que de créer un moteur spécifique pour une petite série.Pour la petite histoire le moteur de la CC se trouve certes sans l'admission variable dans le dernier modèle sportif à 25000 Euro. En 1990 Yoshimura proposait dans son catalogue de pièces racing, le montage des cornet d'admission sur une platine qui faisait varier la longueur pour env 1600 $. Que MV produise enfin le 3  cylindres qui tourne au banc au lieu de faire comme la production japonaise. l

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire