Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

À découvrir, le premier observatoire trimestriel sur les ventes de deux-roues neufs et d'occasion

Dans Moto / Pratique

Olivier Cottrel

Si le marché automobile est en pleine crise, celui des deux-roues résiste plutôt bien. Des chiffres que confirme le premier observatoire trimestriel du marché des ventes de motos et scooters neufs et d’occasion en France.

Un parc de deux-roues en évolution constante.
Un parc de deux-roues en évolution constante.

Dans un marché français de la mobilité en plein bouleversement, durablement marqué par la chute des ventes de voitures neuves et l’essor des nouvelles motorisations, hybrides et électriques, la catégorie des deux-roues à moteur, motos et scooters grappille régulièrement des parts de marché.

Acteur de l’assurance des deux-roues, spécialiste des motos, le courtier Solly Azar s’est associé à AAA Data pour créer le premier observatoire trimestriel du marché des ventes de motos et cyclos neufs et d’occasion en France.

Publiés il y a quelques jours, les chiffres du premier trimestre 2022 font état de l’immatriculation de plus de 600 000 deux-roues en France, 624 364 exactement dont 154 699 neufs et 469 665 d’occasion, dont 347 801 motos. Si le marché global est en recul (-8 %), cette baisse est aussi en trompe-l’œil au regard de la tendance des trois dernières années, qui se maintient à un niveau haut.

Dans le détail, le marché du cyclo d’occasion se caractérise par une forte prédominance des scooters.
Pour les cylindrées entre 125 et 400 cm3, les scooters représentent encore près de la moitié des ventes mais seulement un quart du marché pour les scooters d’occasion.
Sur les plus gros modèles (plus de 400 cm3), ce sont les roadsters qui dominent avec près de la moitié des ventes.

Il existe également de fortes disparités régionales, notamment pour les motos d’occasion, où les grandes métropoles (Paris, Lyon et Marseille) tirent le marché. L’île de France représente près de 16 % des volumes (54 529) devant la région Auvergne Rhône Alpes (49 121) et le Sud (ex-Paca) avec 43 111 immatriculations.

À noter, sans grande surprise tant la technologie est récente, que sur le marché de l’occasion du particulier, les modèles électriques restent encore très marginaux : seulement 2 % pour les cyclomoteurs et 1 % pour les motos.

Enfin, la tendance de la location se confirme avec l’essor de ces formules, qui font plus que doubler sur le premier trimestre 2022 sur les catégories cyclomoteurs et scooters de 125 cm3.

Un état des lieux du parc des deux-roues français riche en enseignements à découvrir ci-dessous dans son intégralité.

Observatoire marché du deux roues_S1.pdf

SPONSORISE

Derniers articles moto

Articles moto les plus populaires

Commentaires ()

Déposer un commentaire