Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

24 h du Mans: Un bilan qui en impose pour Suzuki

Dans Moto / Sport

24 h du Mans: Un bilan qui en impose pour Suzuki

Si ce n'est pas un carton, ça y ressemble quand même beaucoup. Le grand chelem aurait néanmoins été acquis si la machine du Junior team n'avait pas connu d'abord des soucis d'embrayage en début de course puis, tout à son effort pour rattraper le temps perdu, une chute au milieu de la nuit. Sans ça, elle aurait pu en effet monter sur le podium. Mais beaucoup se satisferaient quand même d'un tel bilan.


Car Suzuki, à l'issue de cette trente et unième édition de la classique sarthoise, place quatre de ses GSX/R parmi les cinq premiers. Un doublé au général avec la victoire de l'équipage Costes, Dietrich et Veneman, et un autre doublé dans la catégorie Superstock remportée par le trio Jonchière, De Carolis et Kenny Foray.


24 h du Mans: Un bilan qui en impose pour Suzuki


Un Kenny qui avait à l'arrivée une pensée pour son frère Freddy, lui souhaitant de se rétablir vite de ses deux vertèbres cassée et autant de fêlées pour le retrouver l'année prochaine parmi l'équipage, mais aussi dès la reprise des hostilités en 1000 Superstock à Assen.


L'autre satisfaction d'Hamamatsu aura été la machine du Qatar Endurance Racing Team qui finit dans le sillage des vainqueurs, mais qui sort aussi des mêmes ateliers de Damien Saulnier au Mans. Suzuki et l'Endurance, c'est une véritable « success story ».


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire