Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

8H de Doha : le SERT s'impose et s'adjuge le titre mondial

Dans Moto / Sport

8H de Doha : le SERT s'impose et s'adjuge le titre mondial

Vainqueur des 8 Heures de Doha (Qatar), dernière épreuve du championnat du monde d'Endurance, le Suzuki Endurance Racing Team (SERT) s'octroie ainsi une dixième couronne mondiale. L'équipage composé de Vincent Philippe, Sylvain Guintoli et Freddy Foray a eu raison de ses adversaires au terme d'une course rondement menée. Le YART de Igor Jerman, Steve Martin et Gwen Giabbani monte sur la seconde marche du podium juste devant la Honda RMT 21 Racing Germany.


Dès le début du week-end c'est pourtant la BMW de Sébastien Gimbert, Erwan Nigon et Damian Cudlin qui s'illustre en réalisant le meilleur temps de la séance qualificative. Auteur d'un départ moyen le BMP Elf 99 revient rapidement aux avant-postes mais le SERT a déjà pris son rythme de croisière. Les tours s'enchainent et la Suzuki N°2 profite des petites erreurs de ses adversaires pour consolider son leadership à l'image du YART et du BMP Elf 99 qui perdent de précieuses secondes.


A la mi-course le SERT pointe toujours en tête avec une minute et demi d'avance sur la BMW N°99 et 5 minutes sur le YART. Les pompiers du team 18 sont quatrième juste devant le RMT 21. La catégorie Superstock est menée par le QERT, 9ème scratch, qui possède 1'30 sur l'équipage Motors Events.


Dans la seconde partie de course le SERT ne baisse pas les chronos et le BMP Elf 99 est obligé de forcer pour revenir et combler son retard. Malheureusement une chute au 200ème tour viendra mettre fin à toute chance de victoire pour Sébastien Gimbert et ses coéquipiers. On notera que le Team 18 a dû abandonner alors qu'ils occupaient encore le quatrième rang. Une nouvelle désillusion pour Stéphane Molinier, Jérôme Tangre et David Brière qui n'ont pas réussi à renouveler l'exploit de la saison passée.


Mauvais week-end pour le GMT94 qui termine 23ème après deux chutes. Matthieux Lagrive et ses coéquipiers clôture ainsi une saison compliquée et ont déjà en ligne de mire la saison 2011.


Après 8h01'39'' précisément, le SERT remporte les 8 Heures de Doha 2010 avec 4 tours d'avance sur le YART, champion du monde en titre, et 5 tours sur le RMT 21. Ce dernier équipage créer la surprise en prenant cette troisième place et en privant la Kawasaki Bolliger de la dernière marche du podium. Arrivé avec 9 points d'avance au championnat, le team Suisse doit se contenter de la seconde place du classement final suite à cette 4ème position. Le SERT remporte donc le titre de champion du monde d'Endurance 2010 avec trois petits points d'avance sur le team Bolliger.


En Superstock, la victoire revient au team local, le QERT qui devance la Honda N°50 de Motors Events et la BMW N°13 du Boenig Penz13 Racing. Au championnat, le QERT est également couronné dans sa catégorie pour la troisième fois de suite.


Classement complet :


  • # Suzuki Endurance RT : 231 tours
  • # Yamaha Austria RT à 4 tours
  • # RMT 21 RT à 5T
  • # Bolliger Team Switzerland à 6T
  • # AM Moto Racing Competition à 7T
  • # BMP Elf 99 RT à 3''
  • # RAC 41 – City Bike à 8T
  • # Qatar Endurance RT à 37''
  • # Team Motors Events à 9T
  • # RT Motovirus Racing à 12T
  • # Boenig Penz13 Racing à 14T
  • # Motobox Kremer Shell à 45''
  • #Cordoba Patrimonio à 15T
  • # Qatar Endurance RT II à 16T
  • # SP Racing à 17T

Tous les résultats des 8H de Doha 2010.


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bravo pour le SERT, c'est bien mérité et au Yart aussi. C'est bien dommage en revanche pour le team belge, quel bouffon ce gimbert, il est vraiment mauvais et a bien caché son jeu jusqu'à maintenant. Il faut le virer, attaquer comme un ane à 45 minutes de la fin et banir les chances de podium, l'avenir de BMW et Michelin...Bref il est nul et n'a pas sa place nulle part à apr chez lui. Je suis désolé mais ça n'éverve de voir des nuls pareils et en plus il se la raconte. Il n'a jamais prouvé ce mec là partout ou il passe il crée la merde, c'est normal il est mauvais....

Par Anonyme

Bravo a Meliand et a son equipe,j ai juste un peu de regrets pour l équipe suisse les BOLLIGER , qui de part sa longue présence en endurance et son aciduité a faire toutes les épreuves du championnat( contrairement au SERT cette année)aurait mérité ce titre , SUZUKI suite au classement du bol a décidé de saisir un titre de plus en y mettant les moyens a la derniere minute, la lutte du pot de terre  contre le pot de fer...........Quant a la reaction sur Gimbert ci dessus, je la trouve un peu facile , meme si je ne l apprecie pas ,cela reste un des pilotes les plus rapide(voir le plus rapide avec Lagrive) et celui qui tombe le moins souvent en endurance, avec un palmares qui n est pas des moindre pour un pilote francais.De plus rouler avec la bmw n est pas forcement qu un atout pour l endurance, la moto est tres performante mais consomme beaucoup plus  d ou des arrets plus  frequents, ce qui explique que les pilotes doivent piloter a toc pour rester au contact du sert, alors les rancoeurs des uns et des autres.....(Moi je suis incapable de faire ce qu il fait alors je me tais....)

Par Anonyme

Je suis d'accord avec tou yoyo, il faut le faire ce qu'ils font ces pilotes. Moi non plus je ne l'aime gimbert et je trouve que tu as raison en disant qu'il va vite comme lagrive et d'autres aussi...mais de ce qu'il ce dis un peu sur les forums, c'est vraiment une erreur de débutant pour gimbert d'attaquer comme un ane à rien de l'arrivée c'est vraiment con et en plus il a percuté un autre pilote en prenant ses risques. s'aurait pu être très dangereux, et puis ce n'est pas respectueux vis à vis de ses coéquipiers d'avoir reduit à néant tous les efforts du team, du constructeur et de michelin. Car c'est vraiment de sa faute et que de sa faute. Il est trop prétentieux et orgueilleux, car il se dit qu'à cause de lui la BM ne ferait pas le championnat d'endurance l'année prochaine, c'est quand même dommage... Tu parle de palmarès, ok il a gagné quelques courses en endurance, et en vitesse il a gagné l'année dernière car il a un cul monstrueux on l'a bien vu cette année à moto égale il c'est fait bien niké par nigon donc ça prouve bien qu'il faut qu'il arrête.

Par Anonyme

Je ne sais pas dans quelle contexte sa chute ou percussion a eu lieu,est ce qu il avait des consignes pour continuer a tartiner comme un malade et mettre la pression a la suz.....je l ignore, reussir en endurance c est essayer de reunir certains facteurs que l on maitrise et d autres pas,l erreur du pilote en fait partie apres il y a des teams qui peuvent l accepter plus ou moins.Si sa chute devait conditionner l engagement de la marque en endurance pour la saison prochaine ca me ferait sincerement c...r ,la moto est magnifique ,l équipe venait de se mettre en place et avec du développement , ils auraient pu etre l outsider le plus menacant la saison prochaine,esperons que les décideurs auront la sagesse de poursuivre l aventure , car un peu de diversité c est toujours plus égayant pour le spectacle et la compétition. A+

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire