Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Disparition de l'ancien pilote Gilles Husson dans un accident de la circulation.

Dans Moto / Pratique

Disparition de l'ancien pilote Gilles Husson dans un accident de la circulation.

C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris hier la disparition de l'ancien pilote de vitesse Gilles Husson, survenu vendredi soir à la suite d'un accident de la circulation alors qu'il se déplaçait à bord de son Yamaha T Max.


Gilles Husson, c'était un des gars de la bande de Maisons-Alfort célèbres dans les années soixante-dix pour avoir fourni au monde de la compétition motocycliste quelques grands noms comme Gérard Choukroun, Bernard Fau, Thierry Tchernine ou encore Michel Rougerie pour ne citer qu'eux.


C'est dans l'atelier de réparation de cycles et de motocycles de son père que le jeune Gilles découvre la moto. En 1973, à bord de l'arme absolue de l'époque, la fameuse Kawasaki 750 H2, il obtient le titre de Champion de France en remportant 11 courses sur 13.


Beaucoup plus à l'aise sur les grosses machines qu'avec une petite cylindrée, il s'illustre en endurance (2ème du Bol d'Or 1975 en compagnie de Christian Estrosi, vainqueur des 1 000 kilomètres du Mans en 1976 avec Jean-François Baldé), il est également très à l'aise dans les rallyes routiers puisqu'il gagne le tour de France moto en 1980.


En 1983, au guidon d'une Yamaha 750 TZ OW31, il bat le record du monde de vitesse sur la roue arrière en étant chronométré à 181 km/h.


Après avoir travaillé sur les plateaux de cinéma comme machiniste, on le revoyait régulièrement dans les manifestations d'anciennes comme les coupes moto légende ou le Bol d'Or Classic.


A toute sa famille et à ses proches, Caradisiac Moto adresse ses plus sincères condoléances.


Mots clés :

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Désolé, mais Michel (Rougerie) n'a jamais fait partie de la "bande de Maison Alfort"! Il habitait Rosny sous Bois... Quant à Bernard Fau, j(ai aussi des doutes... Ce qui est vrai, c'est que tous se voyaient régulièrement, ne serait-ce que sur les circuits.

Par Anonyme

 Non en effet mais Rougerie venait chez Bern (hotel de la plade) où Hervé Lapage officiait en cusine et la BMW 30CSL ou la De Tomaso Pantera tentait vainement de suivre Gilles sur les bords de Marne

Par Anonyme

De la "bande de Maisons Alfort" il ne reste plus que FAU......et peut être Meilland....si quelqu'un a des nouvelles ....?  Ca me fout le moral à ZERO !!!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire