Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Economie - Yamaha: Le constructeur ferme en Espagne et se réarticule en France

Dans Moto / Pratique

Economie - Yamaha: Le constructeur ferme en Espagne et se réarticule en France

Lorsque l'on voit ses ventes chuter de 47% en trois ans, il faut bien prendre des mesures drastiques pour survivre. C'est la difficile situation que vit actuellement un constructeur Yamaha, qui, au passage, souffre autant que ses collègues japonais de la crise économique qui, quoi qu'on en dise, se poursuit. Comme nous vous l'avions dit, l'usine espagnole de Palau, celle-là même qui avait pris la place de son homologue italienne qui a mis la clé sous la porte, s'apprête, elle aussi, à fermer ses locaux. Et c'est l'usine MBK de Saint Quentin, dans l'Aisne, qui s'apprête à absorber l'activité ainsi délocalisée en France.


Ceci dit, personne n'est dupe sur la manoeuvre: l'annonce du transfert d'activité a été accueillie à Saint-Quentin (Aisne) comme une "mauvaise nouvelle. On est solidaires des salariés espagnols. Demain ça sera nous peut-être les victimes d'un plan de restructuration", a déclaré à l'AFP Lionel Marlier, délégué CGT du site. Quant à l'Espagne, la colère gronde.


L'usine espagnole de Yamaha, créée en 1992, a une capacité de production de 120.000 scooters ou motos par an. Elle produisait jusqu'à maintenant une vaste gamme de scooters et de motos allant de 50 à 600 centimètres cubes. Et la raison économique évoquée pour expliquer la fermeture "est une énormité parce que nous sommes plus performants que le site français", clame les syndicalistes ibères.


417 personnes vont se retrouver sur le carreau de l'autre côté des Pyrénées. Yamaha a expliqué que la décision de fermer l'usine « s'inscrit dans une redéfinition globale de ses activités au niveau mondial, conditionnée par une baisse des ventes et un contexte économique défavorable à court et moyen terme. Dans le monde entier, en Europe en particulier, on enregistre une baisse prolongée des ventes qui obligent Yamaha à prendre des mesures pour restructurer sa capacité industrielle. Le recul des ventes et une capacité de production trop grande obligent Yamaha à concentrer l'activité industrielle en Europe dans une seule usine. »


Aucune date de fermeture n'a cependant été formulée. Yamaha a souligné sa volonté d'engager rapidement des négociations avec les syndicats et les autorités espagnoles pour mettre en place "un plan social destiné à pallier les effets négatifs de l'arrêt".


Mots clés :

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Lorsque les ventes chutent de 47 % en 3 ans, les bénéfices démesurés chutent du double, donc, il n'y en a plus, je schématise ! Ca ne veut pas dire que la caisse est vide. Ou est le fric emmagasiné depuis tant d'années ?  Vous nous bassinez grave avec la CRISE, quelle crise, celle des multi-nationales a faire des milliards d' € de bénéfice sur notre dos, avant la crise, j'avais rien, pendant cette crise, j'ai rien de moins, et quand elle sera terminée, je n'aurais pas plus. Est-ce que dans ma vie de tous les jours je suis le seul à payer des centaines d'euros une pièce de moto qui n'en vaut pas le 10ème (les bagnoles idem) sans jamais parvenir à joindre les 2 bouts. Alors la crise, elle a pas le dos un peu large. Elle sert l'argent la crise.

Par Anonyme

La France serait moins cher que l'Espagne ???? Bin si tel est le cas on a eu une sacrée régression ces dernières années :pfff:

Par Anonyme

normal quand on vois le prix d une moto !! moi je possede un modele 2008 !!! acheter 13500 euro je presente au magasion pour le modele 2011 ,,, modele a la  cote argus 6450 euro et le modele lui a fais un bon a 15950 euro !!!! on s etonne chez yamaha que la vente s ecroule autant ,,,moi la moto s est un plaisir mais la je ne veux pas me ruiner non plus j ai d autre propriorite ,,, alors les petits japonais revoyaient vos prix merci

Par Anonyme

Pas si élevé que ça,le cout du travail en France.....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire