Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

En direct de l'usine Triumph : le Bonneville Speedmaster 2018

Dans Moto / Nouveauté

Inspiré des années cinquante et 60, le Triumph Speedmaster revient plus boosté que jamais pour 2018. Taillé pour le duo et le voyage, il se décline désormais avec le bicylindre 1200 cm3 du Bobber. L’une des icônes de la marque veut prouver que l’ADN de la famille Bonneville est omniprésent sur le marché de la Vintage. Petit tour de présentation en direct de l’usine du constructeur.

En direct de l'usine Triumph : le Bonneville Speedmaster 2018

Difficile de dire s’il s’agit d’une véritable baroudeuse, mais la marque anglaise à tout fait pour, en travaillant particulièrement l’ergonomie, la position, les suspensions et surtout la présence d’une selle passager qui pourra, il faut le dire, emmener qu’un gabarit de crevette. Le pilote quant à lui profite d’une assise basse de 705 mm.  Dans la pure tradition du classic Custom, on peut admirer le choix du coloris blanc/noir qui lui donne des allures d’ancienne (disponible également en noir et en rouge uni). Les touches de chromes sont omniprésentes et tranche avec la modernité du phare à LED ou du double disque de 310 mm avec étriers Brembo. Les jantes à rayons 130/90 sont aussi du plus bel effet (16 pouces à l’avant). On note aussi la présence d’un réservoir que de 12 litres, mais qui semble suffire grâce à la consommation contenue dixit le constructeur. Les suspensions sont réglables en précontrainte et signées Kayaba.

 

 

Le moteur est le même que son frangin Bobber, qui hérite lui-même de la Bonneville T120 actuelle à la différence qu’il a été retravaillé pour donner le maximum de couple dans les bas régimes. Pour donner un ordre d’idée, par rapport à la version 2015, le Speedmaster obtient un gain de 42% de couple en plus et 25% de puissance en plus, soit 77 chevaux à 6100 tr/min pour un couple de 102 Nm à 400 tr/min. La moto dispose de série d’assistance électronique malgré sa bouille d’ancienne. En plus de l’éclairage à LED, on note un régulateur de vitesse, du Ride by Wire, de 2 modes de conduites (road et rain), de l’ABS, d’une aide à l’embrayage, d’un antidémarrage et d’un Traction Control déconnectable.

En direct de l'usine Triumph : le Bonneville Speedmaster 2018
En direct de l'usine Triumph : le Bonneville Speedmaster 2018
En direct de l'usine Triumph : le Bonneville Speedmaster 2018

 

Hélas pour le moment pas d’informations sur son prix, ni sur sa disponibilité. Il faudra donc patienter pendant les semaines à venir pour avoir l’info.

 

Portfolio (27 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire