Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Endurance - 24h00 du Mans: à la fin il y aura un champion du monde

Dans Moto / Sport

Endurance - 24h00 du Mans: à la fin il y aura un champion du monde

Entre Yamaha, Kawasaki, Honda et Suzuki, ce sera la guerre dans cinq jours au Mans. Dernière manche du Championnat du Monde FIM d'Endurance 2014, les 24 Heures Moto présenteront un enjeu inédit : outre le désir de chaque écurie de gagner la course la plus prestigieuse de la saison, elles seront sept à se battre pour la couronne mondiale !


Dix ans après son premier titre de Champion du Monde FIM d'Endurance en 2004, le Yamaha Racing GMT 94 Michelin se présente en favori au Mans pour décrocher la couronne 2014. L'équipe de Christophe Guyot arrive sur l'élan d'une saison réussie après les deuxièmes places décrochées au Bol d'Or et aux 8 Heures d'Oschersleben.


Mais la structure officielle Yamaha va devoir défendre ses chances face au Bolliger Team Switzerland, équipe suisse privée parmi les plus expérimentées du plateau, 2e au classement provisoire à 21 points et qui engage la Kawasaki n°8.


Néanmoins son adversaire le plus en vue reste l'écurie usine de la marque verte : SRC Kawasaki. Victorieuse des 24 Heures Moto sans interruption de 2010 à 2013, elle pointe à la 3e place à 22 points seulement des premiers alors que 35 points sont à glaner pour le vainqueur des 24 Heures Moto et 10 points de bonus pour les leaders des classements intermédiaires après 8 heures et 16 heures de course.


Endurance - 24h00 du Mans: à la fin il y aura un champion du monde


La distribution de ces points intermédiaires permet à deux autres adversaires de taille d'entretenir des espoirs de titre : Honda Racing et le Suzuki Endurance Racing Team.


A 37 points du leader, le Honda Racing, qui effectue son retour officiel cette année, a décroché sa première victoire à Oschersleben fin août. Champion du Monde en titre et détenteur de treize couronnes mondiales, le Suzuki Endurance Racing Team a connu une saison difficile. L'équipe de Dominique Méliand pointe à 47 points des premiers mais jettera toutes ses forces dans la bataille au Mans pour conserver le titre. Respectivement sixième et septième au classement provisoire avec 47 points de retard, deux structures privées - Team Motors Events April Moto (Suzuki) et National Motos (Honda) - peuvent encore espérer, même faiblement.


Réintroduits cette année, les titres pilotes seront tout aussi incertains. Pour le Championnat du Monde, Checa, Foray et Gines (Yamaha) possèdent 20 points d'avance sur Lagrive (Kawasaki) et 21 sur Saigher, Sutter et Stamm (Kawasaki). En Coupe du Monde (pour les pilotes Superstock) l'avantage va à Guittet, Masson et Black (Suzuki) forts d'une avance de 9 points sur Mackels et Vallcaneras et Pridmore (BMW).


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire