Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Endurance - 24h00 du Mans: une grande finale à ne pas manquer

Dans Moto / Sport

Endurance - 24h00 du Mans: une grande finale à ne pas manquer

Les 24h00 du Mans marqueront les 20 et 21 septembre prochains l'épilogue d'un championnat d'Endurance plus indécis que jamais cette saison. Tenant du titre, Kawasaki devra s'employer dans la Sarthe pour conserver sa couronne puisque les verts n'ont remporté qu'une épreuve des trois courses jusque là disputées. Depuis le Bol d'Or, la ZX-10R du team SRC a constaté les victoires de Honda tant à Suzuka qu'à Oschersleben alors qu'en jouant placé le GMT94 a positionné la Yamaha R1 au sommet d'un classement général où le SERT n'a pas dit son dernier mot pour Suzuki.


Ils seront 56, dont 22 Kawasaki, à s'aligner pour cette 37ème édition dans la Sarthe. Un rendez-vous que le team SRC voudra faire sien pour la cinquième fois consécutive. Mais la moto verte de Leblanc, Lagrive et Foret aura fort à faire : pour l'heure SRC Kawasaki n'a gagné que la première épreuve de la saison. Les deux autres ont été remportées par Honda (l'équipe Musahi RT HARC-Pro, qui ne prendra pas part aux 24 Heures Moto) au Japon, puis par le Honda Racing (Da Costa, Gimbert et F. Foray) en Allemagne samedi.


Endurance - 24h00 du Mans: une grande finale à ne pas manquer


Toujours bien placée (2e au Bol d'Or, 9e à Suzuka, 2e à Oschersleben), l'équipe Yamaha Racing GMT 94 Michelin (Checa, K. Foray, Gines), permet à Yamaha d'occuper la tête du classement provisoire du Championnat du Monde FIM d'Endurance avec 21 points d'avance sur le Bolliger Team Switzerland (Kawasaki) et 22 sur SRC Kawasaki. Le titre mondial 2014 se jouera donc au Mans entre tous ses ténors sans oublier évidemment l'équipe championne en titre le SERT (Suzuki) qui aura à cœur de se racheter.


Mais au-delà des ténors de la discipline, des pilotes venus d'horizons différents investissent le champ de l'endurance à l'image de Renaud Lavillenie, le Champion Olympique de Perche 2012, tout juste auréolé d'un nouveau titre de Champion d'Europe décroché début août en Suisse et qui revient pour la deuxième année ou encore de Soheil Ayari, plus connu sur quatre roues et qui participa à ses douzièmes 24 Heures du Mans en juin dernier. S'il parvient au bout de son défi, Ayari sera le deuxième homme à avoir disputé les deux épreuves phares du Mans, Christian Lavieille ayant déjà réussi cet exploit.


Sept constructeurs seront présents. A noter qu'il y aura 18 machines engagées dans la catégorie reine, les EWC. La catégorie la plus fournie sera celle des Superstocks avec 34 machines alors que quatre Open compléteront le plateau de cette 37e édition.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire