Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Endurance - Albacete: Alex Lagrive raconte

Dans Moto / Sport

Endurance - Albacete: Alex Lagrive raconte

Le deuxième rendez vous du mondial d'Endurance à Albacete n'a pas été de tout repos pour notre fil rouge de la saisons dans la catégorie Alexandre Lagrive. Après un parcours sarthois en demi teinte, les sociétaires du team Endurance Moto 45 avaient à cœur de se refaire une santé en Espagne et reprendre ainsi l'initiative au championnat dans la catégorie Superstock. De bonnes intentions qui s'illustraient d'entrée par des essais probants :


« L'équipe a très bien travaillé lors des séances » commence Alex. « L'entraînement sur les ravitaillements et le changement de la roue avant a été positif. On a trouvé les bons réglages et la moto était facile à piloter. Si bien qu'on a signé le treizième chrono général et la pole en Superstock. Tout se présentait bien pour la course. »


Seulement voilà, le jour J, il y a eu la pluie : « Le départ a été donné sous Safety Car pour des raisons de sécurité. C'est Emmanuel Parisse qui a fait le premier relais. Il a ramené la moto au stand à la dixième place pour que Nicolas Jaulneau prenne son tour. A partir de là, la guigne nous a rattrapés. » En effet, l'infortuné pilote est contraint de revenir au box après dix minutes, la GSX/R connaissant des coupures moteur. La faute à un « shifter » allergique à l'humidité : « On a perdu deux tours et on l'a débranché. Les chances de victoire dans la catégorie s'évanouissaient au même moment. »


Endurance - Albacete: Alex Lagrive raconte


Mais le trio allait boire le calice jusqu'à la lie : « Lorsque mon tour est venu, j'ai vite rencontré des soucis d'évacuation d'eau avec le casque. J'ai dû revenir au stand pour nettoyer la visière. Je suis reparti, mais le problème est revenu. J'ai préféré assurer plutôt que de partir à la faute. »


Treizième au général et quatrième en Superstock, voilà le bilan ramené d'Albacete pour Alex et le team Endurance Moto 45. « Nous gagnons certes une place au championnat, mais nos rivaux ont creusé l'écart. Il reste néanmoins encore quatre épreuves et tout est encore jouable. » Prochaine course le 27 juillet au Japon, pour les 8 h de Suzuka.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire