Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin

Dans Moto / Nouveauté

Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin

C'est par une belle matinée de juin que je prends le train en direction de Dole, invitée gracieusement par Peugeot pour la présentation d'un de leurs fleurons : le Satelis 400 et 500. Deux gros scooters plutôt destinés à une utilisation urbaine, mais je vais pouvoir les exploiter sur les belles routes des Vosges. De plus, exploiter un scooter de type GT sur des routes assez rapides permet de se donner un bon aperçu de la stabilité de l'engin. Un vrai défi pour la marque française qui, sur les modèles précédents, avait eu quelques soucis de stabilité.


Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin


Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin


C'est dans un cadre splendide et sous un beau soleil (et ça ce n'était pas gagné) que la présentation a pu débuter. La première chose à savoir c'est que les 400 et 500 Satelis ne diffèrent que sur 1 seul point, la motorisation. Les équipements, la partie cycle et autres châssis sont rigoureusement identiques.


Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin


Pour cet essai, j'ai choisi le 500 Satelis version Executive, celle qui possède le système ABS, en couleur noire. Et pour le coup, quand on s'en approche, on voit de suite que la patte Peugeot est venue s'imposer sur la carrosserie. Une ligne identique à sa consoeur à quatre roues, bien sûr ramenée à son échelle. Mais les rappels sont omniprésents du côté des phares avec une reprise des feux de la 407 et son arrière ressemblant étrangement à celui d'une voiture.


Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin


Bref, ces lignes uniformes donnent au Satelis un côté design plaisant, même les déflecteurs rajoutés pour la protection du pilote s'intègrent parfaitement, mais il reste sobre dans son ensemble. Pas d'extravagance même dans ses couleurs, car il n'y a que deux types de gris, et un noir proposés au catalogue. Il se rattrape dans les rangements, avec un coffre aussi spacieux que son petit frère 125cc avec la place de mettre deux casques, un vide-poches au milieu de la console centrale, -d'ailleurs le système de clip ne tient pas ou peu, il s'ouvre en roulant-, une « boîte à gants » qui peut contenir une bouteille d'un litre, une prise 12 Volts et plusieurs autres petites cachettes. Ajoutée à ça, Peugeot propose une liste d'options, comme un top case rétractable, qui permet d'ouvrir le coffre, des manchons, un antivol, etc... Non négligeable pour un citadin averti.


Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin


A son bord, le Satelis offre une selle bien étudiée pour le pilote comme pour le passager. La forme est parfaite, mais en revanche, sur le confort, les fessiers font vite les frais d'une selle dure. La protection est omniprésente avec une bulle haute fournie en série, mais avec un petit bémol pour les personnes faisant à peu près 1m 70, les turbulences d'air créées par la bulle viennent taper directement sur le casque et donnent un bruit assourdissant. Il vaut mieux opter pour une bulle plus haute.


Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin


Par contre, très bon point pour les rétroviseurs qui sont larges et leur visibilité excellente. Les deux compteurs à fond blanc sont du plus bel effet, et avec un peu d'observation avant de prendre la route, on pourra distinguer plus facilement la jauge d'essence avec la température moteur. Un trip, une horloge, température moteur etc, viennent compléter le service. A noter, l'absence de frein de parking, plus que nécessaire sur une gamme de GT de cette cylindrée la, dommage !


Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin


Peugeot propose un petit boîtier d'ouverture à distance du coffre. Mais vous avez toujours l'ouverture à la clé qui vient s'enclencher après mise en contact. D'ailleurs quand on n'est pas habitué, le coffre s'ouvre et vient gentiment se plaquer contre le dos, un coup à prendre donc...


Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin


C'est assez hallucinant le peu de bruit que ce scooter fait au ralenti, en plus avec le nouveau système DSL (Dual Swinging Linkage, système antivibratoire) je me suis demandé plusieurs fois s'il n'avait pas calé.


Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin


Première chose à dire sur le roulage, c'est prise en main immédiate. Un vrai régal. Légèreté, maniabilité, et vivacité, voilà ses mots d'ordre. Au démarrage, le 500 Satelis peine à prendre son élan, mais une fois lancé, on a la sensation qu'il ne va plus s'arrêter, et de plus avec sa bonne protection, on perd vite la notion de la vitesse, on se prend rapidement au jeu. Possédant de bonne reprise autant en version 500 que 400cc. 5 chevaux d'écart et 5 km/h de différence en vitesse de pointe (Vmax pour le 500 : 160 km/h annoncée), l'exploitation est très honorable pour l'urbain.


Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin


Pari gagné pour Peugeot en ce qui concerne la stabilité, et j'en ai même regrettée que ce ne soit pas un grandes roues pour pouvoir passer plus fort, car oui les jantes de 14 pouces montrent vite leurs limites dans certaines courbes à haute vitesse. Surtout que côté freinage, le mordant met vite en confiance sur la version ABS qui est couplé avec une assistance au freinage (ABS/PBS). En revanche sur les versions sans ABS, le mordant du frein est toujours efficace, peut être même un peu trop, car bloquer les roues est possible sur une action fortement appuyée.


Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin


Pour la consommation, le Satelis reste dans la moyenne, avec 4,5L/100 km et un réservoir de 14 litres, donc une autonomie d'environ 300 kilomètres.



Ce scooter peut donc parfaitement s'accorder à la vie rurale, comme à la vie urbaine. Le Satelis 500 et 400 est proposé en 3 finitions : Premium (version de base), City (version de base + U Abus raccordé au châssis) et version Exécutive (version City + ABS)


Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin


Prix 500 Satelis :


  • Premium : 5599 euros
  • City : 6149 euros
  • Exécutive : 6599 euros

Prix 400 Satelis :


  • Premium : 5300 euros
  • City : 5449 euros
  • Exécutive : 5699 euros

Essai du Peugeot Satelis 400 et 500 de 2007 : le rural citadin


Portfolio (29 photos)

Commentaires (24)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Merci pour ton CR Pauline très sympa

Par Anonyme

c'est quoi ces chaussures Pauline !!  ... sympa l'essai !!  ... puis tu prends plus d'angle que Aimerique (  ) double mètre !!

Par Anonyme

 jamais vu des semelles comme ça à part ce "gros" détail bel essai et je confirme meilleur angle que le GRAND , la classe

Par Anonyme

Pauline a piqué les pompes de Marilyn Manson ! Cryptorchid rules !!!

Par Anonyme

avant que Pauline montre l'exemple, ca serait bien aussi que ces messieurs ( motards ) de la gendarmerie et autre police montrent aussi l'exemple et se décide à mettre de coté leur collant de danseuse et leur chemise à manche courte  ...  mais c'est vrai que mettre des bottes de moto aurait été plus judicieux Pauline ...

Par Anonyme

On fait pas toujours comme on veut hélas.

Par Anonyme

Vous etes durs avec Pauline, elle sont pas si mal ses shoes de cosmonautes...... Par contre, "les belles routes des Vosges" au départ de Dole, c'est du à l'abus de savagnin????

Par Anonyme

ah non ce sont des BUFFALO !!! chaussures préférées des clubers du METROPOLIS !!! grillée Pauline !!! (de toute façon, elle ne me répondra pas...)

Par Anonyme

Le Vaillant a tjrs le mot pour rire celui-là !.....   Trés jolies photos en tout cas !    Vivement qu'on puisse voir la Pauline un peu moins.....disons vétue ou plus dévétues si vous préférez !     @ mon Olive verte : Tiens pur hasard ? le code a rentrer est DOLE justement !si, si j'te jure !

Par Anonyme

je ne plaisante pas, se sont des Buffalo...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire