Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai Helston's Alan: un jean pour la route.

Dans Moto / Equipement

Essai Helston's Alan: un jean pour la route.

Coupe d'jeuns, renforts kevlar et prix très raisonnable, le jean Alan a toutes les clefs du succès dans sa poche… Caradisiac Moto fait l'essai du Helston's à la ville et à moto.


Moins de 90 euros, alors que le prix souvent rencontré pour ce type de produit dépasse les 100…, il n'en fallait pas moins pour que l'on s'attarde sur le frenchy. Du coton, des renforts internes en kevlar aux emplacements les plus prompts à taquiner du bitume et des poches aux genoux pouvant accepter des coques optionnelles… c'est simple, Alan fait comme les autres sans mettre à mal votre compte en banque !


COMME DANS LE PRÊT-À-PORTER


Essai Helston's Alan: un jean pour la route.


Bien malin celui qui arrivera à déjouer la première vocation du jean, semblant être passé maître du bluff, le Helston's reprend une recette proche des pantalons « normaux ».


Essai Helston's Alan: un jean pour la route.


Trois poches devant, deux derrière, des passants pour la ceinture, des rivets métalliques, une couleur bleu jean tendance… rien ne laisse envisager sa prédisposition deux-roues avant de le retrourner pour voir ce qu'il a vraiment dans le ventre… ou dans la doublure.


Kelvar aux fesses se prolongeant, en passant sur le côté, sur l'avant de la jambe jusque sous les genoux. L'intégrant au jean lui-même, Helston's évite les mauvaises surprises de doublures qui froncent ou qui roulent, synonymes d'inconfort.


Doux, il compte sur un coton souple qui oublie l'effet carton parfois rencontré chez la concurrence. Rien à redire, le fabricant français a bien fait son boulot sans rien laisser au hasard.


PRÉDISPOSÉ


Vendu sans protection rigide (mais il clair qu'il est impossible de lui en tenir rigueur vu son prix de vente) le pantalon pourra cependant en accepter aux genoux.


Ajustable en hauteur en fonction de la morphologie, les protections trouveront leur place aisément. Restant bien en place, on dénote un léger mouvements de ces dernières si l'on veut être pointilleux, mais pour un jean avant tout urbain pouvant tailler la route avec une sécurité accrue, le Alan s'en sort plus que bien.


Côté enfilage aucun problème, les poches aux genoux sont bien pensées et n'attraperont pas vos orteils lorsqu'ils passeront à proximité. Dommage que le coté rigide du scratch du genou se fasse ressentir lorsque l'on est assis. Pas toujours agréable et parfois irritant le velcro demandera une attention particulière lors du collage afin de limiter au maximum les points durs.


COMME UN JEAN… MAIS EN MIEUX


L'entretien se fait comme tous les autres jeans : un tour en machine à laver avec les autres fringues et le tour est joué. Côté usure, rien à déclarer, la couleur ne passe pas spécialement et le léger changement de teinte survenant après plusieurs lavages n'en est que salvateur, augmentant encore un peu plus son charme.


Essai Helston's Alan: un jean pour la route.

Essai Helston's Alan: un jean pour la route.


Solidement inséré dans la conception même du jean, le kevlar peut compter sur des coutures anglaises (plus solides et plus agréables qu'une couture simple) aux endroits opportuns. Résistant à l'abrasion, cette fibre synthétique jouera aussi le rôle de protection thermique… et en cette saison, on ne s'en plaindra pas !


Essai Helston's Alan: un jean pour la route.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire