Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai Honda 700 XLV Transalp 2008 : des envies de sommets

Dans Moto / Nouveauté

Essai Honda 700 XLV Transalp 2008 : des envies de sommets

Après deux décennies, le trail légendaire du catalogue Honda vient de prendre un nouveau coup de jeune pour l'année 2008. La Transalp a bénéficié d'un relooking complet pour être dans la tendance que prend la gamme ces derniers temps, mais l'évolution n'est pas qu'esthétique. Le moteur gagne en cylindrée, en couple et en puissance. La roue avant perd quelques pouces pour parfaire les caractéristiques routières de la machine. Filons donc sur la route des Alpes pour voir si ce nouveau millésime porte bien son nom !


Essai Honda 700 XLV Transalp 2008 : des envies de sommets


Le bout des doigts gelé, le nez qui coule, des frissons tous les kilomètres, y a pas de doute, on est bien en hiver. Et plus on monte vers les Alpes, plus il se fait sentir. Brrrrrrrr. Mais peu importe, nous saurons trouver la force pour mener à bien la mission qui nous a été confiée : atteindre le temple ailé de Pierrulus Chomatus, faire diversion pour lui dérober les clés de son dernier destrier et s'enfuir vers là où les sommets s'habillent de blanc. Une mission pour laquelle nous devrons faire preuve de courage et de bravitude (si si), nous allons relever le défi.


Essai Honda 700 XLV Transalp 2008 : des envies de sommets


Pfffffff, c'est même pas drôle. A peine arrivés à la concession, Pierrot nous tend les clés de la Transalp sans même avoir à les demander. Tu parles d'un défi. Elle est toute prête, elle attend sur le parvis, dans sa couleur rouge Carnelian, avec son optique massive tel l'œil de Caïn et sa tête de fourche design. D'ailleurs, la bulle est bien plus jolie mais perd en protection pour le pilote. La cure de jouvence lui a fait bénéficier d'un joli tableau de bord avec un compteur digital très complet et l'analogique du compte-tours, ainsi que l'antidémarrage HISS. C'est qu'elle a pris de l'assurance la petite, avec ses nouveaux carénages et son sabot, on lui prétendrait presque des aptitudes sportives. Fort de vingt ans d'expérience, le trail utlra-polyvalent méritait bien de flatter la rétine.


Essai Honda 700 XLV Transalp 2008 : des envies de sommets


Mais ça ne suffira pas, nous ne sommes pas là pour nous laisser berner par un habit de moine. Nous allons voir ce qu'elle a dans le ventre. Et à propos de ventre, le nouveau V twin à injection gagne 30 cm3 pour atteindre 680 cm3 et développer 60 cv à 7 7750 tr/min. De quoi rendre le trail un peu plus souple et joueur dans les ascensions de col. La roue avant perd de la hauteur et passe de 21 à 19 pouces. Le pneu arrière passe du 120/90 au 130/80. Et en option, le freinage Dual (qui permet d'actionner le frein avant sous la pression de la pédale de frein arrière) couplé à l'ABS. De vraies aptitudes routières pour le p'tit transalpin.


Essai Honda 700 XLV Transalp 2008 : des envies de sommets


La selle a été redessinée et affinée, afin de ne plus destiner cette monture qu'aux grands chevaliers. Et ça se fait tout de suite sentir. On a davantage l'impression d'être sur un XT agile que sur un imposant Varadero. Le twin sort de son sommeil et se met en branle pour essayer de gagner quelques précieux degrés. La position de conduite est juste confortable, ce n'est pas la fauteuil du prince ni un billot de bois. De quoi grimper en haut du col sans infliger une torture à votre séant.


Essai Honda 700 XLV Transalp 2008 : des envies de sommets


Le petit tour en sortant de la concession nous confirme la facilité du Transalp en ville. Un rayon de braquage très agréable, un moteur souple et un freinage efficace, il évolue sur ce terrain comme un poisson dans l'eau. Une rotation de la poignée de gaz et nous nous faufilons entre les calèches. Le moteur est bien rempli, les 214 kg de l'ensemble ne se font pas sentir, même à faible allure. Inutile de passer davantage de temps ici, le trail Honda a d'ores et déjà réussi l'examen urbain. Allons voir ce que ça donne sur une partie un peu plus roulante.


Essai Honda 700 XLV Transalp 2008 : des envies de sommets


C'est là qu'elle doit faire la différence avec son aînée aux caractères routiers moins prononcés. Et effectivement, elle est particulièrement stable dans les courbes. Nous apercevons au loin les sommets alpins tout de neige vêtus, en avant toute ! Les suspensions sont souples mais n'inquiètent pas le pilote quand à la tenue du cap. Le freinage n'est pas très incisif mais suffisamment efficace pour calmer les élans de la bête. C'est le moteur qui déçoit un peu, on pourrait s'attendre à plus de pêche pour une telle cylindrée. Ca manque de reprise quand on ouvre en sortie de courbe. Sûrement la conséquence d'avoir choisi de faire un modèle facile et abordable.


Essai Honda 700 XLV Transalp 2008 : des envies de sommets


La Transalp 2008 remplit donc son contrat en proposant une facilité de prise en main immédiate, un confort de conduite propre à la catégorie et des caractéristiques routières très convenables. "Parfaite pour l'urbain et le périurbain" comme dirait Katoche. Il est vrai que pour les balades, nous sommes un peu resté sur notre faim mais il ne faut pas se tromper concernant la clientèle visée. Pour ceux qui souhaitent tomber des chronos dans les montées de col, il faudra aller un peu plus loin dans le catalogue Honda. Proposée à moins de 7 000 €, soit un tarif plus bas que la concurrence, elle fera le bonheur de nombreux motards à la recherche d'une monture au look sympa, au moteur souple et à la conduite facile.


Essai Honda 700 XLV Transalp 2008 : des envies de sommets


Pour la petite information, la position GPS "44°19'24.53"N - 6°48'22.33"E" inscrite sur le carénage de la nouvelle Transalp correspond au col de la Bonette dans les Alpes françaises, dont l'altitude atteint 2802 mètres, à savoir, la route la plus haute d'Europe !


Merci à Pierrot pour l'essai :


Chomat Moto


79 av Mar De Lattre de Tassigny


04100 Manosque


04 92 87 55 44


http://www.chomat-moto.com


Portfolio (16 photos)

Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Si je ne me trompe pas, les pneus sont en chambre air et non en tubeless... :( C'est une aberration de nos jours, bonjours la sécurité pour une moto avant tout de route  !

Par Anonyme

Je me trompe peut-être mais les pneus ne sont pas tubeless. C'est juste que, du fait des jantes à rayons, le manque d'étanchéité impose la présence d'une chambre à air. C'est ce que l'on retrouve sur de nombreux trails, supermotards et même des roadsters comme la Moto Morini 9 1/2, les Ducati Sport Classic... C'est vrai que ça demande un peu plus d'entretien qu'une jante à bâton (serrage des rayons) mais est-ce vraiment à l'origine d'un problème de sécurité ?

Par Anonyme

"C'est vrai que ça demande un peu plus d'entretien qu'une jante à bâton (serrage des rayons) mais est-ce vraiment à l'origine d'un problème de sécurité ?" Ben de fait, oui.... mon passage en rond-point accompagné d'une crevaison m'a valu une belle frayeur. C'est totalement aberrant quand on sait qu'avec des rayons tangentiels on n'a pas ces problèmes. Et du point de vue pratique c'est coton également, c'est une fois qu'on se retrouve comme un con bloqué sur le bord de la route qu'on se jure ne jamais revenir aux rayons classiques au moins sur une moto destinée à la route.

Par Anonyme

BMW a trouvé la solution pour conserver le tubeless sur de la jante à rayons... Alors M. Honda vous déconnez... :mad:

Par Anonyme

Il reprend les formes du varadero 125 :eek:

Par Anonyme

je n'ai jamais réussi à réparer un tubeless sur place, par contre j'ai toujours un kit de réparation de chambre à air dans ma boîte à outils. Lors de nos sorties du club ATOC nous avons régulièrement des crevaisons, mais aucun de nous n'est jamais resté en rideau. Par contre, Honda a déjà fait des trails à rayons sans chambre, comme la 600 XLLM par exemple. Ce qui est bien sur cette nouvelle mouture de la Transalp, c'est qu'elle garde l'esprit trail, contrairement à d'autres qui ne sont ques des routières déguisées. Alain

Par Anonyme

cela est il vraiment plus dangereux de crever avec des pneus en chambre à air ? quelle est la différence avec des pneus tubeless (quand on crève)

Par Anonyme

une belle merde

Par Anonyme

bonjour je possede un 700 transalp 2008 , il me pose des soucis d allumage : a froid il marche bien , et arriver a 70 degres , il coupe et plus d allumage, comme par hasard honda france  ne connait pas de probleme sur ces motos ( menteur ) ma machine a 10667 kms et deja 2 batteries changer et un cdi (883euros le cdi ) une chose est sure , apres son depannage , je brade cette belle merde , dont le s a v honda est incompetent , je suis motard depuis 32 ans  et j irais a la concurrence  !!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire